Heaven Island


 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carmen Luz Vidal
Nouveau


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Ven 8 Juin - 6:38

{Lieux discret}[Ballade~Vidal]



( Ce lieux est pour les rencontres discrètes )









( Présentation d'Hermano le garde du corps de Carmen )


***********************************************************************


~ Des modifications sont à prévoir~



Elia parla en premier avec Hermano.

- Hermano. Ici c'est pas claire. Je veux que tu quitte maintenant avec Carment va la mettre à l'abri maintenant. Nous parlerons du reste plus tard.

Le grand et solide garde du corps crispa les machoires. Mais savait aussi que la protection de Carmen était le plus important et jamais il ne ferait en sorte qu'elle soit en dangé.


Carmen écoute le temps presse et je suis avec Julianna , tu sais ce que cela veut dire. Sanchez est déjà avec le 4x4 il va le livrer avec son contenu . Prend contact avec Ojo, qu'il me passe une ligne sécurisé j'ai des appels important à faire.

Carmen était agité, non pas par les derniers instant mais elle ne souhaitait pas mettre en danger la mission du pere de Ballade. Aller où? La maison était totalement à proscrire. Elle n'avait aucunement confiance en Julianna et encore moins à ce Kim et sa bande. Et prendre de force la femme d'un adversaire, même s'il ne la dérangeait pas n'était pas chose à faire pour calmer les esprits. Elle n'était pas femme à prendre à la légère le chef de l'autre faction.

-Pardon Madame mais comme j'ai un oeil et une oreille partout , je vous propose la villa sur la plage , elle est déjà sécurisé pour autre chose. La ligne que demande Elia est déjà prete.

Carmen souriait, Ojo était son ange gardien. Elle fit un petit signe de la main , dans la voiture tout était bien sure protègé. Il la verrait surement.

Élia, la ligne que tu demande est en fonction. Fait le 220 et le code normal ensuite. Ojo nous dirige sur un autre lieu que la destination première. La villa sur la plage. Invite donc ta charmante compagne à venir prendre le café. Pour le traiteur je te laisse t'en charger. Eh, Elia... Tu auras le champ libre dans deux minutes. Personne ne te suivra.Ojo coupera la ligne radio dès que tu sera dans la berline.Si elle à sur elle un mouchoir il sera hs.


-Bien. Je prend l'invitation ma chere.

Elia coupa la ligne . La voiture de Carmen prit un autre chemin et fut bien vite rejoind par une autre. Le chemin vers la plage se fit dans le silence le plus total. Seul Ritcho et Salba semblaient avoir du plaisir dans cette promenade.

* Bien tiens Elia tu ne voullais pas de photo, là tu auras du visuel.Même pas 30 minutes que nous sommes là et déjà nous les avons sur les bras... Allez Carmen va te faire belle tu entre en scène.


Dernière édition par le Ven 15 Juin - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 9 Juin - 14:52

http://radioblogclub.com/open/130725/james_bond/Garbage%20-%20James%20Bond%20-%20The%20World%20Is%20Not%20Enough%20%28Theme%29

Les grilles s'ouvrirent doucement sur le cortège de voitures...
Des hommes armés tout autour d'eux....la villa de Frankie....

Les portières claquèrent de concert.
Lynn sortit d'une des voitures et regarda Joy dont la mine semblait fermée. Celle-ci leva ses yeux aciers et se protégeait le visage du soleil qui pointait dans l'aube...

Soudain la voix de Lee resonna dans son oreillette.


Joy...
Son coeur se mit à bondir dans sa poitrine....
On a des nouvelles de kim....

Joy s'était arrêtée nette...Elia voulu lui parler mais elle leva la main les sourcils froncés et l'index sur l'oreillette.
Elle se mit à communiquer en coréen.


Parle!!!!!
Jacky a téléphoné....ils ont été enlevés..Kim a été torturé Joy...il a fait un arrêt cardiaque....
Joy porta la main à sa gorge...et se mit à étouffer...
Non!!!!
Il s'en est sorti Joy.il est à l'hôpital...Jacky est blessé par balle à la jambe....Kim est en soins intensifs...il va s'en sortir...
Elle ferma les yeux....puis reprit ses esprits.
Il faut les enlever de là avant que jacky ne se fasse interroger...
Tu en es où avec les Cubains?
Joy inspira profondément....
Envoie Park me chercher...pas besoin d'être nombreux...nos hôtes semblent être de bonne composition.
Prépare une camionette avec tout le materiel de réanimation....qu'elle soit déjà sur place....je veux que Cho soit là...nous aurons besoin d'un médecin...
Dis à Jo de repérer les lieux et de situer exactement Kim avec sa balise...
Est-il transportable ?

Jacky semble dire que oui....
Envoie des hommes afin qu'ils investissent discrètement l'hôpital.
Bien!
Lee?
oui?
Merci...
Un silence gêné remplaça le "de rien".
Joy reprit la parole.
Restez sur place et attendez mes instructions.
Bien!
Fin de transmission.

Le visage de Joy changea....elle porta la main à son front...elle se sentait si fatiguée....
Elle regarda Lynn, puis Elia.


Kim...est à l'hôpital avec Jacky...il a été torturé jusqu'à ce que son coeur lache...dieu merci il s'en est sorti...il en a vu d'autres...
Elle avait dit cela douloureusement, mais aussi en levant le nez, avec une certaine fierté. Son ange noir était à lui seul un pied de nez à la mort...
Puis elle leva ses yeux gris vers l'aube et serra les poings.


Je les tuerai...
Lynn savait que cette promesse n'était pas vaine....elle savait également que Joy pourrait compter sur elle.

Vous allez avoir besoin d'aide Juliana....

Elle le regarda et aquiéça....trop d'asiatiques dans le coin soulèveraient l'attention....
Et je l'accepte Elia...
Les yeux d'aciers se plantèrent dans ceux d'Azur...
Elia hocha la tête et claqua des doigts afin de réunir ses hommes.


-------------------------------------------------------------------

Une mercedes noire entra dans la propriété. Le bruit des graviers fit sursauter Joy qui sortit du grand salon en courant afin d'aller à sa rencontre.

Une jeune homme de 18 ans sortit de la voiture. il portait un jean et un blouson de cuir.
Joy s'avança vers lui, il fit de même...

Tout est en place Juliana.
Celle-ci lui toucha la joue et lui dit sur un ton désolé.
Tu m'en veux toujours ?
Ses lèvres s'étirèrent en un petit sourire. Il prit Juliana dans ses bras et la serra très fort.
Mais non...comment le pourrais-je....
Juliana éclata alors en sanglots comme une petite fille...trop de choses s'étaient accumulées, si Joy les occultait, Juliana les accumulait comme un fardeau.
Chuuut ça va aller......on a traversé assez de choses ensembles que pour le savoir...Kim s'en sort toujours...et il te revient chaque fois...
Oui...

Park desserra son étreinte et leva les yeux vers la propriété. Puis sur le ton de l'humour il ajouta en faisant un clin d'oeil.

Tiens! Ce n'est pas l'ancien clapier de cette pantoufle de Frankie?

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité



MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 9 Juin - 16:37

Lynn suivait, sagement. D’ailleurs qu’aurait-elle pu faire d’autre ? Elle n’avait aucun poids dans aucune balance et s’en portait vraiment très bien. Elle suivait donc sans rien dire. La course folle sur l’autoroute, les changements de voitures répétés. Elle s’était laissée transporter, comme un paquet. Assise sur la banquette arrière, accoudée a la fenêtre elle se demandait si elle pouvait espérer sortir de là. De préférence avant que plus d’ennuis ne leur tombent dessus.

Son regard dérivait sans s’arrêter sur rien. Les deux hommes dans la voiture avec elle, ne parlaient pas beaucoup et quand ils le faisait c’était en espagnol. Elle faisait mine de ne rien comprendre puisque ce devait être le but de la manœuvre. Le convoi de voiture s’étirait lentement et elle fini par ne plus apercevoir celle ou devait se trouver Joy. Elle n’était pas tellement inquiète pour la jeune femme, en revanche ses pensées dérivaient lentement vers Juliana. Elle devait avoir du mal a supporter tout ça, la pression, l’incertitude, le souvenir de ses meurtres….

***

Je suis un monstre Lynn.....
Lynn leva un sourcil. .
Alors je le suis aussi......
Non toi tu t'es vengée....Joy, elle, prend du plaisir...
***

Elle revoyait par flashes les scènes, elle s’attendait a avoir des regrets, a se sentir sale ou monstrueuse. Le fait est qu’elle se sentait sale, elle avait toujours le sang du deuxième homme sur elle, sous ses vêtements, sur les mains. Et ça la démangeait un peu, mais rien de plus.

Les voitures remontaient une allée, la mer était juste a coté. Le chemin serpentait et semblait infini. Finalement ils arrivèrent dans la cour d’une villa, lynn sortit de la voiture avant qu’elle soit complètement arrêtée, elle voulait respirer un peu d’air pur. Joy était quelque mètres plus loin, elle s’avança dans cette direction. .


Kim...est à l'hôpital avec Jacky...il a été torturé jusqu'à ce que son cœur lâche...dieu merci il s'en est sorti...il en a vu d'autres...
Je les tuerai...


« et je les tuerais avec toi s’il le faut. » après tout on en était plus a un cadavre prés.
Elle s’assit avec Joy dans le grand salon pour attendre ses hommes. Quand Park arriva Juliana sortit a sa rencontre, elle était quelques pas derrière la jeune femme. Le garde du corps lui fit un signe de tête mais elle ne savait pas si il lui en voulait de l’avoir laissée se mettre dans une telle situation ou si au contraire il la remerciait d’être restée là.

Maintenant qu’elle avait retrouvé ses homme Juliana se laisser aller, les larmes coulaient sur son visage. Lynn se retira lentement, et resta quelques mètres en retrait. La suite ne la concernerait probablement pas. Il fallait attendre la fin de "tout ça" pour espérer pouvoir rentrer chez elle…. Et prendre un douche, ça allait pas tarder a devenir une obsession.
Revenir en haut Aller en bas
Carmen Luz Vidal
Nouveau


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Dim 10 Juin - 21:09

Carmen. Elia est en approche il arrive avec la femme de Kim Young et une autre femme qu'Ojo est en train d'identifier. Bientôt nous aurons les info. J'ai fais le compte. Ils ne ce sont pas foutu de nous . Déjà quelques hommes de Young son en place devant la porte.


Hermano, tu sais qu'Élia va te tomber dessus pour l'histoire de l'autoroute alors le mieux que nous devons faire c'est de bien recevoir cette juliana. Je ne pensais pas faire leur rencontre si tôt mais au moins cela risque d'être plus calme.



Ritcho et Salba levèrent la tête. Ils étaient arrivés. Carmen claqua des doigts et ils reprirent leur position d'origine. Pas la peine de leur faire peur dès leur entré pensa t elle. Attendant le signal Carmen passa derrière Hermano. La porte s'ouvrit sur quelques voitures et Elia qui comme à son habitude cherchait l'ordre. Les hommes de Juliana restèrent à l'écart ce que Carmen appréciait.

Camen tournait comme un lion en cage. Élia venait de lui dire que Kim Young était aux soins intensifs. Les choses allaient se corser. Plus la peine de lui demander de venir prendre sa femme. Fiancé... Ah oui sa fiancé. Il en serait incapable. Si la montagne ne va pas à toi va à la montagne..



*Pas de coup fourré les gars pensa t elle.

Carmen attendit Juliana parler en coréen. * Pas de bol, Mon japonais attendra.

Venez mes dames nous serons mieux à l'intérieure.

Leur apparence était pour le moins épouvantable et les yeux rougis de Juliana n'aidèrent pas sa cause. Carmen eu un léger pincement au coeur en passant à l'homme qu’elle aimait , elle et se demandait comment elle même réagirait. Mais se n'était pas le moment.


Oui nous serons mieux dans la maison.

Je suis heureuse de vous rencontrez Juliana et .. Lynn c'est cela. Comme je connais Élia il a du vous faire passer un mauvais moment. Mais je manque à toutes les politesses. Je suis Carmen Vidal. Autant en arriver au base . Je crois que l'info vous serais venue de tout facon.

En effet. Et je vous remercie de votre amabilité

Mais c'est la moindre des choses, vous auriez fait la même chose.

La pièce s'ouvrait dans un large salon, un foyer venait réchauffer les deux jeunes femmes. Seul Hermando restait en retrait. Écoutant la discussion et prêt à agir si le besoin s'en faisait sentir.

- Écouter il me déplait de vous voir d'en cette état. Faites moi l'honneur d'accepté que je mette à votre disposition ma salle de bain . Ainsi vous pourriez monter et vous rafraîchir. Apres nous aurons plus de facilité pour discuter plus avant.

Carmen était aimable et décontracté, mais sans plus. Juste un peu déconnecté. Elle calculait cherchait épiait.

Si vous voulez suivre Hermano, il va vous montrez le chemin. Je vais vous faire porter quelques vêtements de rechanges.

Les deux femmes un peu ébranlé ne résista pas devant l'offre de Carmen...

Elia nous rejoindra, je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire.


Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité



MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Lun 11 Juin - 2:39

Si il y’avait bien un truc qui perturbait toujours Lynn c’est qu’on connaisse son identité avant même qu’elle ait eu le temps de se présenter. Et pourtant quand c’était a elle de faire des recherches elle adorait pouvoir trouver LE détail qui faisait que ses renseignements étaient meilleurs que ceux des autres…. Quand Carmen les conduisit a la salle de bain elle avait l’impression d’avoir été entendue par dieu, enfin une douche ! elle sentait sous ses vêtements le sang qui avait coagulé sur sa peau.

Elle entraîna Joy dans la salle de bain et referma la porte derrière elles.


-J’ai pas le temps Lynn, je doit aller voir Kim

Lynn prit la jeune femme par les épaule, elle sentait Juliana qui voulait sortir.

-Juliana, regarde toi, tes main sont pleines de sang, tu ne va quand même pas aller au chevet de ton fiancé dans cet état.

Juliana regarda ses mains, l’air presque étonnée.

-c’est horrible…. je… je… J’ai tué ces hommes
-Non, JE les ai tués et Joy m’a aidée, toi tu n’a rien fait, absolument rien.
-c’est moi qui ait du sang sur les mains….
-c’est rien, va prendre une bonne douche, change toi, ça ira mieux ensuite ok ?

Lynn s’efforçait de parler calmement en espérant qu’un peu ce de ce calme se communiquerait a son amie. Comment lui expliquer qu’être deux etait une chance inouïe dans cette situation ? Joy récupérait tout ce que Juliana n’avait pas la force de porter.

-je vais t’attendre dehors, si ça ne va pas tu m’appelle.

Lynn ressortit de la salle de bain mais n’en ferma pas complètement la porte, on ne sait jamais.

Une demi heure après la porte s’ouvrit sur Joy, fraîche, propre et aussi détendue que possible. Elle fit un bref signe de tête a Lynn pour lui signifier qu’elle pouvait prendre sa place. Une bonne douche plus tard elles entrèrent dans le salon.

Pendant leur absence Elia et ses hommes avaient commencés a préparer la récupération de Kim. Et les coréens attendaient Juliana pour l’emmener a l’hôpital en premier. Joy tournait comme un lion en cage en attendant que tout soit prêt et qu’elle puisse quitter la villa. Elle n’eu pas a attendre longtemps. Quand Elia leur indiqua qu’il était prêt Joy monta en voiture avec Park et Jo pendant que Lee et Kown ouvraient le chemin dans une autre voiture.

Lynn monta dans la voiture de tête, plus personne n’avait besoin d’elle. Elle saisit la chance qu’on lui offrait de se tirer de là, où elle gênerait probablement plus qu’elle n’aiderait. En cas de besoin Joy avait son numéro.


suite pour Joy, avec sauvetage et tout le toutim

suite pour lynn, qui retourne faire sa vie peinard
Revenir en haut Aller en bas
Elia Ballade
Nouveau


Nombre de messages : 18
Age : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Mar 12 Juin - 6:57

musique


Elia avait compris que quelque chose n’allait pas en voyant l’état de Juliana. Elle avait été sincère avec lui et lui avait donner des nouvelles de Kim, son fiancé.


Lui ayant proposé son soutien pour faire sortir Kim de là elle avait accepté sans trop discuter.

Une fois qu’elle avait rejoint ses hommes afin de les mettre au courant, Elia n’était pas rester inactif.

Sanchez, Wycliffe, Karn, retrouvez-moi dans le salon.
Il se dirigea vers la salle, puis vers le jardin où il se doutait qu’il retrouverait Carmen

- Carmen, je sais que t’aurais préféré pouvoir t’installer plus tranquillement afin de vérifier la sécurité mais on a une petite affaire à régler avant de pouvoir goûter enfin à un peu de repos.
- Qu’est-ce qui se passe Elia ? Je n’aime pas trop cette situation.
- Je m’en doute, tu as toujours été la partie raisonnable entre nous
- Pas de connerie, hein ? On a déjà failli se fourrer dans de sales draps avec ce flic.
- Je sais mais tu comprends qu’entendre que le chemin clean et voir ces gyrophares, j’agis au quart de tour
- Va falloir bien organisé çà, profitons qu’on sait en discuter avant d’agir.

Les deux jeunes gens retournèrent dans le salon, Sanchez, Wycliffe, Karn s’y trouvaient déjà, Elia apporta une multitude de plan, de la ville et de la zone de l’hôpital fourni par Ojo.

- Il faudra prévoir plusieurs véhicules, une ambulance déjà, une voiture plus classique voire pourquoi pas un corbillard.

- On a ce gars qui bosse au funérarium, faudrait essayer de s’arranger avec lui, il bosse avec l’hôpital, çà pourrait nous être utile pour endormir les gardes.
- Ok. Sanchez tu le contact et tu vois s’il a un trajet prochainement.
- Je fais çà de suite

Sanchez se mit à l’écart et téléphona au funérarium. La discussion fut rapidement expédiée. Il faisait régulièrement des trajets à l’hôpital et par chance un patient avait succombé durant la nuit, infarctus un truc du genre apprit-il.
- Prépare ton fourgon funéraire et installe un socle vide sur lequel tu mettras un cercueil. Dès qu’on te sonne tu files à l’hôpital où je te rejoindrais.

Après avoir raccroché, il avertit les autres que c’était réglé pour l’histoire du corbillard ainsi que de la présence de leur gars.

- Bon déjà une chose de réglée.

- Sanchez, contacte ton amie Hana, on aura besoin de sa présence
- Karn, tu prendrais la voiture, comme couverture sur le trajet de sortie du colis.
- Heu Elia ? L’ambulance tu ne disais pas que c’était les hommes de Juliana qui s’en chargeaient ?
- J’avais complètement oublié. Bon ben au niveau voiture c’est bon, allez vous préparer, on part dès que je vous fais signe.

L’organisation se faisait aussi minutieusement que possible. Les hommes se préparaient déjà, le départ était prévu dans une heure.

Une fois seuls, Carmen et Elia discutèrent un moment, la jeune femme n’était pas très rassurée, il pouvait presque ressentir un petit air stressé chez la jeune femme.

- Relaxe Carmen, çà va bien se passer t’inquiète, en plus il y aura les hommes de Juliana pour nous couvrir aussi.
- Ce n’est pas fait pour me rassurer ce que tu dis là
- Toi t’as besoin de te décontracter un peu. J’ai ce qu’il faut pour çà, suis-moi.

Carmen suivait Elia qui la mena dans l’aile de la maison où était disposé jacuzzi, sauna, banc de massage et autres accessoires de relaxation.

- T’as besoin de te relaxer et moi faut que je fasse le vide pour tout à l’heure.
Il invita la jeune femme à s’installer sur l’un des bancs de massage. Il s’absenta pour aller chercher dans la pièces d’à côtés des huiles essentielles indispensable pour un massage.
Durant son absence, Carmen se dévêtit et enroula une serviette autour de sa taille avant de s’allonger sur la table.

- Comme au bon vieux temps n’est-ce pas (dit-il se rappelant leur relation passée).
- J’espère que t’as pas perdu la main avec l’âge.
- Qui vivra verra ma chère.

Elia fit couler de l’huile préalablement réchauffée dans sa paume avant de frotter ses mains pour répartir le liquide. Il admirait la silhouette de Carmen, elle était devenue encore plus belle qu’avant, une main de fer dans un étui de velours.

Ses mains glissaient le long du corps de la jeune femme, détendant les muscles contractés par le stress ou la fatigue. Elle semblait se relaxer, relâchant ses muscles. Elia prenait plaisir à la masser, malaxant ses jambes déjà soyeuses, elle prenait toujours autant soin de sa silhouette et de son corps se dit-il.

Il remonta le long de son corps de satin, assouplissant le dos, massant, détendant chaque partie qui glissaient sous ses doigts. Carmen sembla apprécier le traitement, son corps se relâcha enfin détendu. Il fit le tour de la jeune femme s‘asseyant à terre, la regardant.

- On remettra çà quand tu veux. Il va falloir que je me mettre en route.

Il embrassa tendrement Carmen et lui disant :
- Ne t’inquiète pas, on se voit ce soir



Suite soins intensifs Hôpital heaven Island
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Mar 12 Juin - 18:38

retour de la clinique....

Tout s'était passé comme prévu.....
Kim fut conduit dans une chambre confortable avec salle de bain attenante. Carmen fit un sourire à Juliana...qui en fit de même....

Alors que Park kwon Jo et lee installaient Kim, Juliana s'avança vers ses hôtes.
Elle inspira longuement et fit un sourire.


Ce que vous avez fait pour nous, je ne l'oublierai jamais...nous vous sommes redevables...ma confiance vous est aquise...et mon aide future également..

Juliana posa la main sur son coeur et les salua avec déférence et gratitude.

Nous repartirons demain si nous pouvons encore profiter de votre hospitalité...Kim est encore si faible...

Juliana avait dit cela le coeur serré....voir Kim souffrir, c'était comme si on lui arrachait le coeur....
Elle leur fit un sourire puis regagna la chambre de Kim.....

--------------------------------------------------------------------------------

Ambiance

Jo et Kwon avaient suivi les instructions de Juliana...Kim était installé dans l'immense baignoire de la grande salle de bain luxueuse.
l'eau chaude détendait ses muscles endoloris. Les yeux fermés , il n'entendit pas juliana entrer...


Et si je vous disais monsieur Young qu'il n'y a pas de meilleur ?

Il ouvrit les yeux, surpris....

Juliana le regardait avec amour...il lui fit son plus beau sourire...la vapeur du bain montait autour de son visage...des goutelettes perlaient sur son beau visage lisse et halé.
Son torse meurtri dépassait de l'eau et de la mousse...les deux bras posés sur le rebord de la baignoire...le dragon tatoué dormait comme un lezard se reposant au soleil...il était magnifique...mystérieux..intemporel...comme ces empereurs d'un temps passé...
Le temps était suspendu....
sans le quitter du regard, Juliana abaissa lentement les bretelles de sa robe...
Toute la salle de bain était plongée dans la pénombre...le temps était gris dehors et l'on entendait la pluie battre sur les vitres..seules des bougies fauvaient le corps sublime de Juliana....

La robe tomba sur le sol en un bruit d'étoffe...
Kim ne pouvait détacher son regard de celle dont il avait capturé le coeur...
Son corps cuivré par le soleil...ses épaules...ses seins...son ventre....ses longues jambes fuselées, et ses hanches douces et galbées. Elle ressemblait à une apparition...

Elle s'avança vers lui d'une démarche souple et entra doucement dans l'eau....la respiration de Kim s'accélléra. Il ne pouvait détacher ses yeux de sa bouche et de sa gorge. Elle était si belle, si troublante. Qui était-elle en ce moment? La tendre Juliana...celle qui avait capturé le coeur du jeune homme? Ou Joy celle-qui avait volé sa raison...?
Kim plissa les yeux, laissant son regard couler de sa gorge, vallée descendant vers ses seins recouverts de mousse.
Elle plongea ses doigts fins dans l'eau avec grâce et prit une éponge... doucement, elle la passa sur les bras de Kim et son torse....A chaque fois qu'elle passait sur un coup ou une cicatrice, elle fronçait les sourcils...L'éponge carressa le dragon qui s'éveilla doucement


Mee-ae....
Juliana leva les yeux vers lui....
Kim venait de lui prendre doucement le poignet, l'arrêtant dans son geste...
Ils se regardèrent avec une émotion qui les bouleversait tous les deux...
Elle se mit à rougir...il lui carressa la joue du bout des doigts...
Elle s'avança vers lui et posa ses lèvres sur les siennes
Elle lui souffla...

Ti amo.....

ces deux mots finirent en un baiser doux. De ses deux mains elle toucha son visage avec une infinie délicatesse. Elle planta ses yeux gris dans les beaux yeux en amande de son fiancé et se mit a couvrir son visage de baisers plus doux les uns que les autres.....elle butina son visage du bout des lèvres en l'éffleurant à peine...
Puis dans la baignoire elle se redressa sur ses genoux, l'eau et la mousse descendirent le long de sa peau de feu...Kim carressa doucement les seins de la jeune femme....tandis qu'elle continuait avec son éponge à laver le corps de son fiancé....leurs gestes étaient lents et d'une sensualité à la fois tendre et torride.

Puis elle le fit se retourner doucement de sorte que le dos de Kim se retrouve posé contre la poitrine de Juliana. Elle se posa confortablement sur le bord. Le jeune homme se lova alors dans le plus doux des fauteuils, les cuisses de la jeune femme émèrgèrent de chaque côté de lui....elle entoura les épaules de Kim de ses deux bras... tandis que sa tête reposait sur ses seins...Juliana frotta doucement sa joue contre le front de Kim....
Elle se mit à le caliner, et lui chuchotter tout l'amour qu'elle éprouvait pour lui....son éponge courrant sur les muscles secs et bien dessinés de son amant. Le dragon glissa doucement sur la cuisse de la jeune femme...il plongea dans l'eau afin d'explorer les trésors sous-marins qui vibraient au fond de l'eau. Juliana renversa la tête en arrière et ferma les yeux en soupirant. Kim chuchotta de sa voix cassée...

Reste encore un peu avec moi Juliana...

La jeune femme était envahie par le flot de sensations que le dragon provoquait en entrant en elle...elle crispa ses doigts sur l'éponge, l'eau ruissella...
Kim se laissait envahir par la douceur et l'amour de cette femme, il soupira d'aise en se corrigeant mentalement....l'amour de SA femme...bientôt...pour le meilleur...en espérant que le pire était à présent derrière eux.


(HRP: Le tatouage de Kim est un dragon enroulé autour de son bras...la tête de la créature merveilleuse repose sur le dos de sa main....)

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Kim
Nouveau
Kim

Nombre de messages : 180
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Juliana et Jae-Min
Situation Profesionnelle:: Jeune retraité
Localisation sur l'ile:: disparue

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Mer 13 Juin - 15:59

Ambiance

L’eau était devenue presque froide... Ils ne se réchauffaient plus qu’à la proximité de leurs corps...

Leurs respirations s’étaient ralenti, s’harmonisant jusqu’à ne faire plus qu’une. Ils profitaient simplement d’un repos, tous deux enfin réunis...

Envahi par une certaine quiétude et une grande lassitude à la fois, Kim ferma les yeux se laissant bercer par le rythme lent de la respiration de Juliana...

Il sentait ses doigts fins courir le long de son visage en une douce caresse.

Mee-Ae...
Oui ?

Il ouvrit lentement les yeux et tourna son visage pour lui adresser un sourire serein.

Tu m’as manqué....

La surprise la laissa quelques secondes bouche bée mais son visage ne tarda pas à s’illuminer d’un sourire radieux...
Toi aussi...

Il étouffa un rire...
J’espère bien...
Elle l’entoura de ses bras et l’enserra en lui déposant un baiser dans le cou.

Il reprit son sérieux et la fixa quelques secondes.
Il faut que nous partions maintenant...
Seulement quand tu seras en état...
Il fronça les sourcils... Juliana était bien la seule à discuter ses ordres...
Maintenant... S’il te plait...
Elle grimaça, les lèvres pincées... Elles se plieraient quand même à sa volonté... Que ce soit Juliana... Ou Joy...
Bien... Saluons quand même nos hôtes avant de nous évader...

_________________
"Des huits enfers, le pire de tous est appelé enfer permanent. Celui qui est dans l'enfer permanent ne meurt jamais. La longévité y est une dure épreuve."
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Jeu 14 Juin - 0:20

http://www.radioblogclub.com/open/46171/my_immortal/Evanescence%20-%20My%20Immortal


Juliana se leva....l'eau et la mousse glissérent dans les creux de son corps

Elle tourna les yeux vers ceux de Kim et lui dit:


Je vais appeller Lee et Kwon...ils vont m'aider à te sortir du bain....
Kim leva un sourcil en regardant la jeune femme nue et ruisselante.
Je pense pouvoir me lever seul...je veux être le seul à profiter du spectacle Mee-Ae...
Il laissa glisser son main sur la hanche puis la cuisse de Juliana qui se mit à sourire...
Elle lui tendit alors la main

Viens...
Et kim se leva...l'eau coula sur son corps nu et superbe..Juliana baissa les yeux puis les releva immédiatement...rougissante...

Attends-moi...je vais chercher de quoi te sécher....

Crois-moi...je ne compte aller nulle part dans cette tenue....

Juliana était sortie de la baignoire....elle alla chercher un grand essuie de bain et l'enroula autour d'elle.....puis elle en prit un autre et s'approcha de kim....
Son corps était couvert de cicatrices...il y avait celles qu'elle connaissait...et celles de son passé....
Tandis qu'elle enroulait l'essuie de bain autour de sa taille, elle ne pouvait détacher les yeux des impacts de balle sur son épaule...et sa hanche....


Kim lui sourit....
Je suis si maladroit quand je nettoie une arme.....
Juliana lui sourit tristement....le trait d'humour de Kim semblait cacher un passé douloureux...égoïstement elle pensait avoir le monopole de la douleur et de la souffrance....
Elle l'aida à sortir du bain et l'essuya tendrement avec application en déposant de furtifs baisers ça et là.
Kim souriait et se laissait faire...bien qu'il savait le faire seul, cela faisait une éternité que quelqu'un n'avait pas pris soin de lui....lorsqu'elle fut face à lui il voulu tendre les lèvres vers elle et ferma les yeux en s'approchant lentement....
Juliana concentrée sur sa tâche ne remarqua pas ses intentions et recouvrit sa tête d'un
petit essuie de bain pour lui frictionner les cheveux...
Elle se mit à frotter de manière énergique...Kim failli perdre l'équilibre et s'accrocha à la jeune femme.
Lorsqu'elle eût enlevé l'essuie...les cheveux de Kim, humides et en bataille lui donnaient un air malicieux...adorable....

Juliana posa le bout de ses doigts sur les lèvres du jeune homme...il s'approcha alors d'elle et l'embrassa doucement....il se recula et lui chuchotta à l'oreille des mots en coréen...visiblement une sorte de dialecte qu'elle ne comprit pas....mais qu'importe....ils continuèrent à se câliner un moment...puis elle se recula à regret et alla chercher des vêtements propres que Kwon avait eu le soin de préparer.


-------------------------------------------------------------------

Lorsqu'ils furent habillés, juliana se recula afin de regarder son fiancé...il portait si bien le costume...
Celui-ci était gris clair...dessous il portait une chemise blanche ouverte...
Juliana semblait songeuse....

Quelque chose ne va pas ?
Kim venait de dire cela d'un air inquiet...
Tu as perdu du poids....
Kim se pinça les lèvres...
Tu n'es pas raisonnable Kim.....
Kim Young n'est pas raisonnable....tu le sais pourtant Juliana...
Oui....
Elle lui fit un petit sourire....
Rentrons chez nous à présent....
Oui....

Ils sortirent de la chambre...Kim tenait Juliana par l'épaule....
Elia et Carmen arrivèrent à leur rencontre....

Kim leur fit un sourire reconnaisssant...


C'est l'heure des adieux je pense....

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Carmen Luz Vidal
Nouveau


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Ven 15 Juin - 8:38

http://radioblogclub.com/open/32598/freeway/Skid%20Row%20-%20I%20Remember%20You


Après qu'Élia lui ait fait ses adieu à sa manière Carmen resta quelques instants sur le ventre. Appréciant encore la chaleur que les mains fermes venaient de lui prodiguer. Fermant les yeux elle revoyait des images d'un lointain passé.

* Non tu n’as rien perdu avec le temps ... Absolument rien.

C'est avec un certain regret que Carmen roula sur le coté pour ajuster la serviette qui la couvrait. Les huiles essentielles utilisées emplissaient la pièce et la calmèrent. Mais Carmen n'était plus femme à rester sans rien faire. Son sac de voyage déposé par Hermano prit sa place sur la banc de massage. Elle l'ouvrit en grand.

* Et si on la jouait Tango ce soir.

Souriant Carmen sortit une grande rode de soirée noir, le satin vient épouser ses formes . La lumière miroitait sur chacun de ces mouvements. Mais il y avait un but à toute cette mascarade.

* Comme tu dis Elia. Je suis la partie sage de nous deux. Tu ne croyait pas si bien dire.

Carmen termina ses préparatifs. Une main nacré se posa sur une jolie valise noire à la poignée dorée. Son contenu: Deux armes de poing légères , quelques papiers fort intéressants qu'elle feuilleta quelques minutes, scrutant le moindre détails. Mais c'est un petit coffret en bois de rose qui attira le plus son attention par la suite. Carmen se perdit dans la contemplation de ce qui si trouvait. Celui-ci reprit le chemin de la valise par la suite.

* La confiance est comme l'argent elle peut être dure à gagner mais une fois que tu l’as, il est très facile de la dépenser. Il n'est pas question que celui qui à tué Franck débarque ici avec un bon dieu sans confession. Elia tu as pris un risque, il doit t'en être reconnaissant ou alors sur ma vie il lui en coûtera. Mais pas ce soir, laissons leur d'abord le loisir de t'en remercier. Après le temps sera le meilleur conseiller.

Carmen n'était pas aussi prompte qu'Élia à juger, elle prenait son temps étudiait et trouvait toujours le moyen de frapper où cela ferait le plus mal. Elle ne souhaitait pas en arriver là. Et rien ne laissait présager que des représailles étaient au menu. Mais la maison était prête à recevoir le malade et ses assistants. Tout le monde était prêt elle aussi. Sous son bas ,une jolie meurtrière était installé. Son arme reposait, et dormait pour l'instant.


C'est la voix d'Ojo qui lui indiqua le retour des invités.

Carmen ils sont là.

Ojo dit moi Elia est avec eux?

Affirmatif. Le Loup est dans la bergerie aussi. Ils viennent de prendre la direction de la salle de bain. Les hommes sont de retour dehors. Juliana et Kim , euh, je vois qu'ils ne s’etaient pas vus depuis longtemps.

Camen sourit. Elle savait bien qu'Ojo avait un oeil et une oreille partout.

Laisse leur un peu d'intimité. Et appelle la femme de ménage je veux qu'elle soit prête à faire le ménage ici après leur départ. Compris ?


Carmen prit ses escarpins et rejoignit Elia dans le salon. Les deux hommes se retournèrent quand elle arriva.

* C'est l'effet recherché mes chers. Mais pas pour ce que vous croyez. Le tango pouvait commencer.

Elia ?

Carmen prit le temps de le regarder. Le moindre signe de souffrance ou de malaise la mettrait en mode défense. C'était sa nature maintenant. Elle ne changerait pas, pas si facilement.

Dit moi, tout c'est bien passé. Pas de problème?

Hermano recula devant Carmen et alla reprendre son poste. Il devait être juste à coté de Ritcho, imposer une force tranquille revenait à dire: Nous vous aidons mais faut pas nous croire stupides pour autant.

Non pas de problème Carmen. Mais laisse moi te dire que tu es superbe. Allons nous reprendre où nous avons laissé?

Avons nous laissé quelque chose, J'ai une bonne mémoire tu le sais. Et je sais me souvenir des choses importantes.

Parler devant Hermano la dérangeait elle changea de sujet.

Et si tu m'offrais un verre? Ils ne devraient plus tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Elia Ballade
Nouveau


Nombre de messages : 18
Age : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Dim 17 Juin - 18:02

musique

Elia resta contempler Carmen, tant sa beauté était envoûtante. La voir déambuler ainsi était un régal pour les yeux, un apaisement pour l’âme.

Mais derrière cette beauté se camouflait une femme aussi dangereuse que belle. Elle s’était rapprochée de lui, essayant de sentir en lui le moindre signe de souffrance, de menace qui aurait pu lui être faite avant leur arrivée ici.

La connaissant, il savait que sous sa superbe tenue, elle devait avoir sûrement une de ses amies, certes de petit calibre mais si meurtrières.


- Tout va bien Carmen, l’opération de rapatriement c’est passé sans aucune anicroche.
- Aucun souci avec ses hommes pour organiser cela ?
- Non, de ce côté-là rien à redire, nos gars s’occupait de l’extraction et les siens de la surveillance le soutien si nécessaire.

Il sentit que la proximité d’Hermano semblait la dérangeait. Il répondit à sa demande d’aller boire un verre. Il comprenait qu’elle ait envie de parler de leurs invités ou de leur petite expédition à l’hôpital.

- T’offrir un verre mais avec plaisir ma chère.
A peine étaient-ils installés au comptoir de leur bar qu’elle commença à lui poser d’innombrables questions.

- Raconte-moi tout, ils ont été conciliants ? Acceptant nos idées ?
- Ne t’inquiètes pas, tout va très bien, ils ont acceptés notre façon d’agir et nous remercie de notre action alors arrête de t’en faire.

Il la regarda, elle semblait cependant suspicieuse.
- N’oublie pas qu’il faut qu’on mette les choses à plat à cause des conneries de Francky, il a voulu jouer au petit chef en ne prenant pas en compte la force des clans en présence il en a payer le prix.
- Tu ne crains pas qu’ils essaient de jouer le même jeu avec nous.
- Qu’ils essaient et ils connaîtront notre manière de régler les choses.

Ses paroles firent sourire Carmen, L’idée de faire comprendre à leurs hôtes qu’ils n’étaient pas Francky lui plaisait.

- Je présume que tu as tes petits jouets habilement dissimulés
- Tu crois pas que j’allais agir différent ? Je préfère prendre mes précautions en cas de besoin.

A ce moment-là Kim et Juliana sortirent de la salle de bain.

- J’espère que cette relaxation vous a fait du bien ?
- Cà change de l’ambiance austère de l’hôpital.
- En tout cas nous vous remercions pour votre aide.

Carmen en profita pour mettre le sujet qui les intéressait sur table.
- Nous vous avons su qu’il était de votre fait la disparition de Francky, nous savons tous qu’il a joué en dehors des règles et la solution que vous avez prise fut celle que nous pensions prendre avant d’apprendre que vous aviez pris les devants.

Elia et Carmen jeter un regard à leurs invités afin de voir leur réaction.


- Et comme vous pouvez vous en douter, le fait que vous vous êtes octroyer nos biens est une chose que nous ne pouvons accepter.


Elia fit une pause sondant l’atmosphère

- Cependant, notre organisation peut vous proposer une chose qui pourrait vous intéresser.
Carmen prit la suite
- Nous avons de très bons fournisseurs en armement et en compensation, nous vous offrons une association pour l’importation et la distribution d’armes.

Le sujet était posé, ils attendaient la réaction de Kim et Juliana.
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Mar 19 Juin - 3:42

http://www.radioblogclub.com/open/98831/fuck_u_archive/Archive%20-%20Fuck%20U

Kim se frotta le menton et fit un sourire...Juliana attendait sa réaction....
Carmen et elia purent constater combien le jeune homme avait un ascendant sur sa fiancée.
Elle écoutait chaque mot qu'il prononçait avec dévotion...soumise...presque en adoration...

Kim les mains sur les hanches marcha lentement sans se départir de son sourire...son allure était fière mais décontractée...il tourna ses yeux noirs vers ses hôtes...prit une profonde inspiration et de sa voix cassée et trainante...


Monsieur ballade...mademoiselle Luz vidal...vous avez sauvé la vie de ma fiancée....
Il fit une pause et regarda Juliana qui baissa les yeux en rougissant.
Vous m'avez sorti de l'hôpital....et donc encore une fois sauvé la mise...

Il leur fit alors un sourire éclatant.

Vous comprendrez toutefois que je ne peux discuter affaires dans mon état...


Kim fit un petit signe de la tête...ses hommes s'approchèrent.
Reconduisez Juliana à la voiture...
Tandis que Lee et Kwon reconduisaient Juliana, Kim pencha la tête sur le côté et ajouta.

Nous reparlerons affaires plus tard...

Il salua Elia et carmen avec respect.

Avant de sortir il se frotta à nouveau le menton et ajouta.


Il va de soi que vous serez invités au mariage bien entendu....c'est la moindre des choses.

Kim leur fit un dernier sourire et prit la porte de sortie, en discutant en coréen avec ses hommes....

pour suivre Kim et Juliana:

http://heaven-island.1fr1.net/Heaven-Island-RP-c10/En-bord-de-mer-c8/Milany-Beach-f10/Propriete-de-Kim-Young-t43-120.htm

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Carmen Luz Vidal
Nouveau


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 30 Juin - 7:22

{Hj : Julianna ta nouvelle signature ouff .. Jolie}

Carmen les suivirent vers la porte. Regardant qu'ils soit bien partit . Salba sur ses talons. La première impression qu'elle avait de Kim était ce qu'elle s'attendait de lui. Il était jeune , mais pas idiot. Il était claire que l'union qui unissait les deux êtres était grand. En remerciant Elia il avait clairement fait comprendre que son aide était la bienvenue et qu'il en avait eu besoin. Mais remettait à plus tard les affaires. Une autre attitude aurait déçus Carmen. Elle lui donna son respect. Dans le milieu le respect était le plus important. Carmen ne lui donnait pas sa confiance . Elle viendrait peut-être avec le temps.

Carmen fit un geste à Elia, lui intimant le silence. Et porta la main à son oreille.

Ojo?

Oui , Carmen ... et si la question est de savoir si tout le monde est parti je répond encore oui.

Ojo je déteste que tu parle pour moi. Ne présume pas de ce que je vais te demander. La femme de ménage est-elle en route? Je veux les empreintes , qui se trouve dans la salle de bain.

Carmen souriait tout de même. Ojo devait rire lui aussi. Les empreintes. La jeune femme avait des idées si étrange parfois. Mais elle ne pensais pas a mal. C'était juste une mesure de précaution. Savoir si Kim était bel et bien le KIM en personne. Et une sécurité à la fois.

Elia se déplaçait dans le salon et s'approcha de Carmen.

Étrange soirée tu ne trouve pas Carmen. Un vrai roman policier. Viens finir ton verre nous allons discuter un peu .

La soirée n'est pas terminé. Tu dois avoir fait une forte impression pour être invité au mariage. Je suis étrangement surprise. Cette situation n'aurait pas put être mieux. Si on peut dire. Ce qui me dérange c'est de voir combien Kim était en fort piteux état. Julianna était toute retourné. Crois tu que la prochaine rencontre sera plus explicite sur la tournure que tu souhaite prendre.

Carmen non plus n'avait pas très envie de parler affaire. Le décalage horaire sans doute. Elle avait tant de question pourtant et fermé l'oeil se soir pourrait attendre encore.
Revenir en haut Aller en bas
Elia Ballade
Nouveau


Nombre de messages : 18
Age : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 30 Juin - 12:02

ambiance

Elia avait suivit les échanges entre Carmen et Ojo,
*Ainsi elle souhaitait vérifier leurs empreintes ? Pas bête, ainsi on saurait vérifier par rapport au dossier que nous avions sur eux*

Aux paroles de Carmen sur l’impression donnée, Elia ne savait que dire vraiment, il avait organisé avec ses hommes une petite sortie et vu l’hôpital, çà avait été un jeu d’enfant avec une équipé préparée.

« Tu sais, ce n’était pas si compliqué que çà, il suffisait de s’organiser et de planifier la sortie sans paraître suspect ni pressé, c’est pour cela que j’ai faits appel à notre homme du crématorium. »

Il jeta un regard à la jeune femme avant de continuer.
« Mais l’idée de mettre Kim dans un cercueil, j’ai trouvé çà assez marrant en fait et d’un autre côté sans le vouloir cela pouvait passer comme message : Trahis-nous et c’est ainsi que tu finiras. »

« En tout cas comme tu le dis qu’il ait remis à plus tard les affaires montre que c’est un homme censé et qu’il ne prendra pas de décisions à la légère sans y réfléchir un minimum de temps. »

Cela Elia le respectait, il savait que s’ils feraient affaire ensemble, savoir que Kim était un homme intelligent et prudent signifiait bien des choses.

« Par contre qu’il nous invite à son mariage, j’en fus surpris, d’un côté çà montre aux autres ils sont avec moi mais suivant les autres invités, çà peut être aussi comme montré notre présence en ces lieux. Par respect, je pense que nous irons à leur mariage mais ce jour-là faudra mettre en place une sécurité en cas de pépin, de quoi évacuer les lieux sans encombres au moins. »

Quand Carmen lui parla de l’état de Kim, il confirma ses dires.

« C’est clair que sa dernière expérience l’a beaucoup affaibli, ses hommes vont avoir du boulot car j’imagines que ses ennemis vont essayer de tenter quelque chose pour profiter de la situation et lui faire savoir qu’il peut compter sur nous peut nous être bénéfique en affaire. »

Il s’interrompit, se demandant lui aussi si les prochaines rencontres seraient du même style.

« Crois tu que la prochaine rencontre sera plus explicite sur la tournure que tu souhaite prendre. »
« Je ne sais pas à vrai dire et vendre la peau de l’ours est une chose que je ne m’amuserais pas à faire »

Carmen essaya de cacher un bâillement, elle semblait épuisée, la journée et le voyage sûrement.

« Va te reposer, je vérifie que tout va bien. De plus pas franchement fatigué encore. J’imagine te connaissant qu’il y a tant de choses qui te passe en tête, n’hésites pas en parler, mais demain on aura le temps pour çà aussi tu sais. »

Elia bu son verre, il appréciait toujours autant la compagnie de la jeune femme. Carment était toujours aussi séduisante qu’avant voire même plus avec l’âge.
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Nouveau


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Jeu 12 Juil - 11:51

Hrp pour des raisons pratiques j’ai choisis cette villa même si géographiquement elle ne se situe pas exactement a l’endroit que j’ai désigné dans mon post précèdent /hrp


Apres avoir crapahuté une bonne heure, la villa bien caché fut enfin trouvé
Celle-ci était assez surprenante sachant qu’il avait fallut plus d’une heure pour la trouver
Elle ressemblait aux autres villas
Ils arrivèrent devant un portail fermé, impossible d’entrée

John appuya sur un bouton qu’il trouva sur le pilier et une camera commença a pivoter, les scrutant de son œil noir

Ils attendirent un moment, et à un interphone, une voix se fit entendre


Oui, que puis je pour vous

Eh bien bonjour, nous aimerions voir le maître des lieux

Votre nom sil vous plait,
John regarda kate ne sachant pas trop quoi dire

John doe aurait paru peut être suspect


Mr et md Cassidy

Et pour quelle raison voulez vous le voir

Et bien,….

Il fallait improviser mais quoi dire

Nous nous sommes fait voler notre bateau il y a quelques jours, en bas sur la plage et…nous voudrions savoir si il avait vu quelque chose ??


Le portail s’ouvrit laissant accès a la villa
Ils avancèrent regardant de toutes part

La villa était sécurisée de toute part ,un vrai bunker
Revenir en haut Aller en bas
Carmen Luz Vidal
Nouveau


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Mar 17 Juil - 7:12


[ Après les évènements et ma longue pause ouf désolé pour le retard, je répond ici pour John Doe s'il attend encore la réponse , sinon j'édite sans problème. Élia devrait répondre aussi en principe mais c'est à lui de voir bien sure.]

Carmen avait dormit dans un sommeil sans rêve. Elle n'aimait pas cette villa. Luz ne se sentait pas chez elle ici. Y travailler bon , oui pas de problème la fonction même de se lieu était parfait . Justement devant la plage , point de chute important pour certaines transactions discrète qu'Elia voudrait faire. Les allés et venue étaient caché du trafic maritime et offraient un endroit plus aisé à défense. Le quai n'était rejoint que part un niveau et au nord , un hélicoptère pouvait faire son nid pour un pilote pas trop con. Vraiment Carmen n'était pas de très bonne humeur ce matin. Elle arracha les couvertures et fit glisser son corps svelte le long du lit . Le soleil enluminait son épiderme. Un joli picotement à la base du pied la surpris un instant. Ritcho venait d'y poser son museau humide.

Toi, mon cher tu es le seul

Elle ne termina pas sa phrase, car comme une jalousie frappe fort , une grosse patte vient atterrir sur sa main juste avant que Carmen ne caresse la bête à ses pieds. Salba démontrait elle aussi son territoire. Carmen partit d'un éclat de rire.


Bah oui toi aussi ma chère vous êtes mes amours

Carmen aurait préfère continuer un peu ce réveille mais déjà Ojo dans l'interphone piaillait des sottises sur le fait que deux personnes demandait à voir les proprio.

Ils sont deux tu dis une femme et un homme. Ils veulent quoi ?

Ils disent s'être fait voler leur bateau sur la plage ...

Carmen ne le laissa pas terminer.
Hermano est là? Dit lui d'aller les voir et dit à Elia d'être sur ses gardes. Que personne ne s'approche D'Élia sans être fouiller avant. Merde pas une minute de pose.

Carmen , Elia est déjà au fait et il descend. Hermano vient de sortir dans la cour .

Carmen?
Carmen prit un moment de pause..* Et si je laissais Ritcho et Salba s'en charger.. Elle sourit et prit son peignoir.

Écoute Ojo, cela me fait penser au coup du chien, tu sais ce que je veux dire des types frappe à la porte et disent: Avez vous vue notre chien et par derrière la porte éclate. Donc fait en sorte que la maison reste clean et je vous rejoint dans 5 minutes

Carmen disparut dans la salle de bain. Personne n'aurait le courage d'entrer ici , Ritcho et Salba y veillèrent..
Revenir en haut Aller en bas
Kate
Médecine
Médecine


Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Aux urgences
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Dim 22 Juil - 12:19

Kate avait suivit John sans rien dire jusque devant la maison. Elle n'aurait jamais imaginé qu'une telle demeure aussi protégée puisse avoir été construite ici. Elle s'approcha à la suite de John de la maison et le laissa parler à un des gardes. Elle ne souleva pas un sourcil à la mention de Mr et Mme Cassidy bien que cela l'étonna ainsi que la raison de leur venue. Elle se demandait pourquoi il mentait mais face à l'homme qu'ils avaient en face d'eux, elle comprit qu'il vallait peut être mieux pas énoncer la vraie raison de leur venue ici.

Le garde s'écarta d'eux et prit un téléphone et parla à diverses personnes mais de là où ils étaient, Kate et John ne pouvaient rien entendre. Finalement le garde revient près d'eux et leur dit que les maîtres des lieux allaient descendre les recevoir. Cependant, le garde désirait les fouiller. Kate et John n'opposèrent aucune difficulté, n'ayant vraiment rien à cacher.

Une fois la fouille faite, le garde les précéda dans la maison et les fit attendre dans un petit salon. Ne tarda pas à descendre un homme qui se présenta à eux sous le nom d'Elia Ballade. Tandis que John les présentait à nouveau, une femme superbe arriva dans le salon sur ses gardes. Elle regarda les deux intrus d'un oeil expert puis se tourna vers l'homme arrivé peu avant elle.

Kate ne savait pas comment réagir face à cette situation pour le moins embêtante et décida de laisser parler John. Après tout, c'était son passé qu'ils recherchaient. John sembla hésiter puis devant le sourire de Kate, il se décida et commença à expliquer la raison qui les amenait ici sous les regards quelques peu étonnés des deux personnes présentes.



/hrp: euh j'espère que mon poste convient... si jamais j'édite! /
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Nouveau


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Lun 23 Juil - 1:21

Quand ils arrivèrent devant la maison, il sentit une tension presque palpable, un frisson lui parcourut le long du dos,
Ils attendirent sur le perron de la porte et se firent fouiller,
Un sentiment de colère monta en lui, inexplicable,et cela le rendit nerveux

Une peur l’envahit, sans raison apparente car il n’avait rien a cacher, mais comme si cette situation lui était coutumière, synonyme de danger

Des choses pas très claires se passaient ici, ou bien les personnes étaient paranos a l’extrême
Il valait mieux dire la vérité, rien ne serait plus vraisemblable de toute façon

Les deux propriétaires réunis, John regarda Kate, la questionnant du regard, se demandant bien ou ils étaient tombés,


On les fit assoire dans un vaste salon, ou une vue magnifique s’étendait sur la mer jusqu'à l’horizon, vraisemblablement ou sa mésaventure avait commençé,il aperçut un petit port privé a quelques kilomètres de la ,il était possible que ses agresseurs venaient de cet endroit
Il mit ses idées en place et commença


Bonjour, dit il en s’inclinant légèrement devant eux
Nous sommes désolés de vous déranger, mais vous comprendrez peut être mieux si je vous explique brièvement le pourquoi de ma venue

Je vous avouerai que j’ai du mentir pour passer votre entrée


Les gardes a cette phrase ce crispèrent, le fixant, près a lui sauter dessus au moindre mouvement suspect
une petite dose d'adrenaline monta en lui , qui au lieu de le desarçonné ,lui donna de l'assurance
Il reprit comme si il n’avait rien vu ,parlant calmement ,mais toutefois mis la main sur celle de Kate pour la rassurer
La jeune femme était légèrement crispée a coté de lui

Voila il y a trois jours de cela, j’ai atterris sur la plage qui se trouve plus bas ,sans avoir la moindre idée de qui je suis
Je n’ai aucune notion de qui je suis ni de comment j’ai abouti là.
Mon histoire peut vous paraître incroyable ou absurde ,mais je prefere vous dire clairement les choses ,dans l’ espoir que vous me renseignerez

La nuit de mon arrivée, je me suis fait larguer dans l’eau au large de cette plage ,et la seule chose qui m’a permis de me diriger ,c’est la lumière de cette maison


Il s’arrêta quelques instants, cherchant une réaction quelconque
Mais les deux personnes devant lui étaient plutôt hermétiques ,
Il continua donc,


Comme vous avez une vue privilégiée, je me demandais si vous n’auriez rien entendu ou vu cette nuit la
Un petit détail même insignifiant pourrait peut être m’aider, auriez vous vu un bateau, ou entendu des cris, je ne sais pas, quelque chose qui pourrait m’aider


[i]Les deux propriétaires restaient sur leurs gardes,silencieux, se regardant en fronçant les sourcils,
Ils paraissaient septiques, cela ce voyait sur leurs visages,

John espérait tout de même une réponse ,essayant d'agir avec le plus de diiplomatie possible ,
quoiqu'il se passait ici ,il s'en fichait eperdument ,pourvu qu'ils aient une reponse a lui apporter,un detail ,[/i]

Je viens de voir un petit port,


Il se leva, les gardes s’avancèrent aussitôt,
Il écarta les mains, montrant ses bonnes attentions, regardant la propriétaire

La femme tres sure d’elle fit un petit geste, leurs signifiant de rester a leur place
Voyant ceci, jhon s’approcha près de la vitre de l'immense baie vitrée ,


La, vous voyez, vous savez qui est le propriétaire ??

L’impression d’être une bête curieuse aurait été appropriée, car il décela une étincelle de curiosité, chez la belle femme brune,

Elle se leva a son tour pour venir a ses cotés, regardant dans la même direction que lui
Revenir en haut Aller en bas
Elia Ballade
Nouveau


Nombre de messages : 18
Age : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Ven 3 Aoû - 1:13

Elia comme à son habitude restait silencieux. Il avait apprit qu’être impassible était le meilleur moyen de perturber l’analyse de tout individu essayant de déceler qui était le responsable des lieux.

Aux paroles de l’individu sur le fait qu’il avait légèrement menti, Elia avait eu un petit sourire qui s’était dessiné sur les lèvres.

Il laissait faire les choses, il n’avait eu besoin que de lancer un regard à leurs hommes pour qu’ils comprennent de laisser faire les choses tout en restant sur leur garde. Au moment où l’homme avança, il aperçu le geste de Carmen, un signe de la main, signe pour dire aux gardes de ne pas bouger. Elle n’avait pas du voir le regard qu’il avait échanger avec leurs hommes, un réveil difficile sans doute.

Se raclant la gorge, il fit comprendre que maintenant çà se passait ici la discussion.

« Concernant le motif de votre venue, cela nous a fait légèrement sourire mais la curiosité et une chose qui ne quittera jamais les êtres humains. »

Elia sourit en disant cela

« Pour la malheureuse mésaventure qu’est votre vie au jour d’aujourd’hui, cela est bien navrant pour vous, mais nous ne sommes ici que depuis peu. Nous sommes les propriétaires de ce lieu, notre associé qui séjournait en ces lieux a été assassiné par quelques malfrats sûrement, des junkies en mal de drogue et prêt à tout en état de manque pour récupéré un peu d’argent. »

Elia ne pouvait pas dire que l’ancien propriétaire des lieux s’était fait flinguer car il n’avait su tenir sa place et que de simple exécutif mafieux il avait voulu être un parrain local si l’on puis dire.

« Pour en revenir à votre histoire, déjà comment vous nommez-vous ou comment vous faites vous appeler ? N’ayez crainte, depuis l’assassinat de notre confrère, nous avons dû faire appel à des gardes du corps afin d’assurer notre protection. »

Elia sentait la lame froide de son tanto contre sa peau, c’était cela son propre garde du corps, s’il savait à qui il avait affaire, il ne se serait peut-être pas venu mais cela est une autre question qu’il préférait ne pas évoquer.

« Peut-être que notre employée qui s’est chargée du ménage avant notre venue a vu quelque chose, il faudra qu’on lui pose la question. A moins qu’une des caméras ait chopé quelque chose. »

Elia se tourna vers Carmen afin de lui faire comprendre de s’en renseigner auprès de Ojo. La surveillance électronique fonctionnait bien avant qu’ils soient arrivés.

Carmen se détourna sous un faux prétexte et posa la question à Ojo, afin de savoir ce qu’il en était. Elle se tourna vers Elia histoire de lui faire comprendre qu’ils devaient visionné chaque chose pour savoir si oui ou non ils avaient quelques renseignements qu’ils pourraient lui faire son analyse.

« Cela peut prendre un peu de temps, afin de visionner chaque film et de joindre la personne chargé de l’entretien alors si vous avez un peu de temps, asseyez vous et dites nous ce qui peut vous être, qui sait, revenu. »
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Nouveau


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 4 Aoû - 11:20

John se perdait dans la contemplation de la mer qui s’étendait a l’infini, quand il entendit pour la première fois la voix de l’homme, l’autre propriétaire

Il se retourna vers lui et fixa son attention


Une vidéo, et peut être un témoignage ??

Il n’en espérait pas temps

La nuit ou l’on m’a abandonné n’était pas très claire mais avec un peu de chance et quelques filtres sur un ordinateur il aurait peut être quelques indices,

Cette réflexion était sorti toute seule de sa tete, il parlait a voix haute presque pour lui-même

J’attendrais le temps qu’il faudra,

Il s’asseya donc confortablement, car a ce qu’il comprit, le temps qu’il passerait ici s’avérerait sûrement plus long que prévu

L’homme lui demanda si il se souvenait de quelque chose de plus ou si un autre élément lui était revenu entre temps
Il regarda kate un bref instant


Eh bien a l’hôpital, ils m’ont donné le nom de John doe donc c’est le seul que je possède pour l’instant

Je ne sais pas pourquoi on m’a fait débarqué sur cette plage ou si l’intention était de me tuer en me noyant, il y avait plusieurs voix ce soir la mais je n’arrive pas a me rappeler
Je n’ai aucun souvenir de avant cette nuit,
Je ne sais rien de plus a part peut etre qu j’ai des prédispositions en informatique assez indéniables, et un tatouage aussi avec un chiffre 13 dans une sorte d’oeil
C’est un peu comme une nouvelle naissance, ou l’on cherche qui l’on est


Il se garda de dire qu’il avait quelque que chose d’inconnu dans sa tete ,qui lui bloquait peut être la mémoire ,ou autre chose d’encore plus tordu,placée si prés du cerveau qu’il était impossible de l’ôter sans risque de mort
Peut être un émetteur ?? Serait il marqué comme ces bestiaux que l’on relâche sois disant pour leur survie, et que l’on épie au moindre mouvement
Etait ce la clé de sa mission

*mission*pourquoi ce mot était il sorti de lui-même
Un mal de crâne commença a le lancer ,lui faisant plisser les yeux ,
Il frotta ses yeux espérant que cela le soulagerait mais rien n’y faisait
*


Je n’en sais pas plus que vous

Il regarda kate, essayant de lui faire comprendre que la douleur revenait à son bon souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Kate
Médecine
Médecine


Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Aux urgences
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Sam 18 Aoû - 20:16

Kate assistait à la scène en ayant l'impression d'être un spectateur extérieur. Leurs "hôtes" faisaient plus attention à John qu'à elle même et d'ailleurs, elle essayait de se faire la plus discrète possible. Quand elle n'était pas dans sa blouse blanche, il est vrai qu'elle n'était pas très à l'aise avec des inconnus. Sans qu'elle sache pourquoi, elle ne les sentait pas, ils semblaient louches et cacher ici des affaires à son avis peu catholiques. Enfin, elle ne dit rien et se chargea d'écouter l'échange entre John et leurs "hôtes". Elle fut heureuse qu'ils ne les mettent pas à la porte pour leur mensonge et qu'ils essayent de les aider.

Le plus beau fut quand le dénommé Elia Ballade leur donna une lueur d'espoir. Kate sourit à John, vraiment heureuse s'ils arrivaient à retrouver le flou du passé de John. Elle s'assit à ses côtés quand on le leur proposa mais en se tenant toujours prête à partir. Décidément, ils ne lui inspiraient pas confiance ces deux là. Elle regarda John qui essayait visiblement de capter son attention. Elle finit par conpremdre à son faciès qu'il souffrait et visiblement de la tête. Elle ouvrit son sac sous l'oeil suspicieux de l'homme et la femme et trouva une boîte d'efferalgants. Elle en prit deux puis s'adressant à leurs "hôtes", elle demanda.


Serait-il possible d'avoir un verre d'eau s'il vous plaît?

L'homme la regarda un instant puis fit un geste de la tête à un des gardes étant resté dans la pièce et celui-ci s'éclipsa avant de revenir avec un plateau, une carafe d'eau et des verres. Il posa le tout sur la table devant Kate qui mit les deux efferalgant dans un verre avant de verser de l'eau et de tendre le verre à John. Elle lui sourit.

Tenez, ça devrait passer avec cela!


/hrp: désolée pour le temps d'attente. /
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Nouveau


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   Dim 2 Sep - 20:12

hrp:idem lol


ambiance

John regarda fixement le verre que kate lui tendait,sa vue se brouillait de plus en plus
Alors qu’il le prit, il le serra tellement fort, luttant contre cette douleur si intense que le verre explosa


Rhaaaaaaaa


Il se baissa mettant la tête sur ses genoux, la veine de sa tempe battait visiblement aussi vite que le rythme de son cœur ,

Des bruits d’hélicoptères dans sa tete, assourdissant par le mouvement de l’air que provoquaient les palles
Il releva la tête, le regard plein de haine sur tout ce qui l’entourait

*Tu es un tueur, tu es fait pour sa* ,
Une voix lui chuchotait ces mots a l’oreille, langoureuse , féminine

*Alors tues les tous *

Les personnes autours de lui ne comprenaient pas son comportement ,lui si calme quelques minutes au par avant, devenait pire qu’un squizo en pleine crise
il etait devenu comme un chien enragé,pret a mordre pour se soulager
Des mots incompréhensibles sortaient de sa bouche, tel un damné avant son exécution

Dans les yeux de kate, il put lire de l’horreur et voulait lui dire que ce n’etait pas lui ,
Quelqu’ un d’autre parlait a sa place


Kate, ce n’est pas moi
Il voulait prononcer ses mots mais rien, seulement des mots incompréhensibles

Tout ce qui se trouvait autours de lui, s’effaçait avec la violence du souffle d une bombe atomique

Ses délires devenaient de plus en plus incohérents, des gouttes de sueurs perlaient a son front

Puis tout s’immobilisa autours de lui ,rien ne s’etait passé ,le verre que kate lui tendait etait intacte
Il la regarda, elle attendait qu’il prenne le verre ,


Il va falloir que l’on parte
Tout de suite!!,

Son ton était catégorique,

Il se tourna vers l’homme


Peut etre pourriez vous me téléphoner si vous avez du nouveau,

Il se tourna vers kate, lui faisant comprendre de lui donner son numéro de téléphone

Il se leva suivi de kate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Villa Calanthe..{Lieux discret}[Ballade~Vidal]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Domaine Villa Minna Vineyard
» Quels sont les lieux qui vous interessent le plus sur habbo?
» les lieux de la campagne.
» Les lieux publics de retour !
» [Question] Visiter plusieurs lieux [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: Heaven Island (RP) :: En bord de mer :: Milany Beach-
Sauter vers: