Heaven Island


 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....

Aller en bas 
AuteurMessage
Salsa Inferno
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 41
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Fiancée à Chick
Situation Profesionnelle:: Actrice internationnalement connue
Localisation sur l'ile:: Lorena Hills.N.22

MessageSujet: Texte   Mer 26 Sep - 21:52

Rubrique humour?... pas vraiment non.... je ne vois pas d'autre endroit...


Miroir d'une vie

Miroir oh mon beau miroir, dis moi comment traverser cette surface brillante dont la lumière se reflète sur mon visage.

Miroir oh mon beau miroir, de l’autre côté, j’aperçois ce monde que tous les jours je touche du bout des doigts, ces doigts qui courent inlassablement sur mon clavier.

Monde virtuel, monde imaginaire, il a la lumière de l’espoir, il a la couleur de la joie. Il a la chaleur de l’amitié, cette parcelle de tendresse. Il n’est pas vraiment un miroir, il est le reflet de mon esprit, mes pensées, mes idées qui fuient la réalité de ce monde de ce côté-ci, trop dur, à la lumière qui disparaît de plus en plus, il fait si sombre parfois…

Je cherche la formule magique qui me permettra un jour de le traverser et de me réfugier dans cette douce lumière, ou il fait bon rire, ou il fait bon vivre.. Ou les excuses pour rire ne sont plus nécessaire, ou je n’aurai plus à me justifier d’aimer…
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 43
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Jeu 4 Oct - 1:59

Beaucoup postent sur d'autres forums, normal...parfois il y a des textes dont vous êtes fiers et que vous voulez partager avec la population d'Heaven....

Alors allez-y !!!!

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 43
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Jeu 4 Oct - 2:03

J'ouvre le bal ^^ Attention...lien musical INDISPENSABLE !!!!!



AMBIANCE CLIC

L'aube pointait à l'horizon, Jezabel après avoir déposé madeleine au village des mercenaires, avait chevauché toute la nuit....puis afin d'enlever tout le sang qui maculait sa peau, elle s'était baignée dans un endroit que seuls certains anciens connaissaient...soigneusement elle avait lavé sa légère tunique noire, et s'était laissée sécher au gré du vent, magnifique dans sa nudité, allongée sur un tapis de mousse....le vent avait soufflé doucement balayant ses mèches chatains....
Un léger sourire sur les lèvres elle s'était endormie....

Dans ses rêves elle vit Tonnerre galoper sur une plage, son corps musclé découpé en ombre chinoise sur le soleil couchant...une nuée d'oiseaux s'envolant en un bruissement d'ailes...

Elle était l'oiseau qui volait, surplombant les falaises et les pyramides, plus loin, plus haut, au delà des limites du corps et de l'esprit.

Elle vit des chutes d'eau extraordinaires gigantesques tomber majestueusement vers le neant ....un volcan éteint, une montagne dans la savane dont le sommet était recouvert de neiges éternelles, des girafes tournèrent la tête en secouant les oreilles....elle vit des statues étranges dont le corps semblait enfoncé au sol et dont le visage oblong et boudeur semblait regarder sévèrement la mer...
Des falaises balayées par le vent, de grandes campagnes sous la pluie fine et la brume...des maisons aux toits recourbés, et une muraille colossale semblant sangler le monde et disparaître à l'horizon....

Elle entendit des rires d'enfants car à présent elle surplombait la jungle...
Des enfants nus à la peau sombre s'aspergeaient d'eau sous l'oeil bienveillant de leur mères...femmes presques nues couvertes de fleurs, lavant leurs cheveux de jais dans l'eau limpide...

Jezabel sourit intérieurement, gonflée d'un bonheur inexplicable....alors que l'oiseau qu'elle était regardait cette scène magnifique, les enfants levèrent leur petit visage cuivré aux dents éclatantes et lui firent des signes en sautant de joie et en émettant de petits cris stridents...

Plus loin, plus haut encore, alors que le vent la portait vers la mer, Jezabel entendit les mouettes autour d'elle, un jet d'eau, une île vivante mouvait dans le grand bleu, entourée de dauphins rieurs....

d'oiseau elle devint poisson aux écailles d'argent....des nuées de couleurs se mirent à fuir devant elle...poissons clown aux couleurs d'orange, tapis de corail...les rayons de soleil filtrant le voile cristallin de la mer....
des milliers de bulles l'entourèrent comme un tourbillon l'emportant plus loin, plus vite vers les abysses de son âme et de ses rêves......

De grands déserts face à elle...des animaux dont elle ne connaissaiet même pas l'existence sautaient dans tous les sens, abritant leurs petit sur leur poche ventrale....des arbres...de petits oursons au museau noir et aux oreilles toufues grignotaient des herbes en remuant le museau.....

Redevenue femme, elle traversait ses étendues galopant sur son pur sang, lachant les rênes, les bras tendus en croix, le visage renversé en arrière.....
Le coeur gonflé, explosant dans ses veines, pulsant un fluide de joie dans toutes les extrémités de son corps....

Elle vit des pyramides différente de celles qu'elle connaissait, escaliers géants arrachant les nuages au creux d'une jungle éternelle, des idoles en or, des grottes de diamant, des navires fendant les mers du bout du monde....
les images se succédaient toujours plus extraordinaires, toujours plus rapides.....

Des étendues de glaces, des oiseaux marcheurs se dandinant par milliers, des animaux de mers aux dents de sabres se laissant dorer au soleil glacé...des ours au pelage blanc.....des hommes à la peau burinée emmitouflés de peau de bêtes, vivant dans leurs maisons de glace.....

Jezabel remua dans son sommeil....giflée par ces images d'une autre vie....d'une autre époque....
Par ces dieux de pierre sculptés dans des falaises, et par toutes les merveilles du monde...

Elle ouvrit un oeil....puis deux......

Elle entendit le bruit de la cascade à côté d'elle, et fit un sourire....
La vie décidément avait encore de belles choses à lui montrer et lui apprendre....
Pour la première fois depuis son retour, elle sentit que le bonheur pouvait encore montrer le bout de son nez.....


Elle se releva et regarda Tonnerre qui broutait l'herbe tendre....il leva la tête et s'ébroua....
Il était temps de rentrer à la taverne, les yeux remplis de ces images qui resteraient à jamais gravées dans son esprit et dans son coeur....

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Kate
Médecine
Médecine


Nombre de messages : 104
Age : 42
Localisation : Aux urgences
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Sam 6 Oct - 14:46

Manon Milto a écrit:
L'homme ne semble pas méchant. Il ne sort pas de couteau ni pistolet, il ne lui saute pas dessus pour l'étrangler tandis qu'elle se perd dans ses délires. Pourquoi est-il là alors s'il ne veut pas la tuer? Viendrait-il la délivrer, la sortir de là? Non peu probable! Qui voudrait sauver une calamité comme elle? Tout le monde dirait qu'il vaut mieux qu'elle reste ainsi attaché, cela évite les catastrophes. Mais pourquoi est-il là alors si ce n'est ni pour la tuer, ni pour la sauver? Pour se moquer d'elle? Oui sûrement, cela devait être ça, les gens ne savaient faire que cela de toute façon...

Elle avait connu ça dès son plus jeune âge à l'école primaire! Petite fille solitaire, la tête dans les nuages qui parlait de choses que les autres ne comprenaient pas... Cela a continué par la suite quand les gens ont appris que sa mère était internée. Elle a commencé alors à se sentir très mal à l'aise en public et cela n'a cessé d'empirer jusqu'à aujourd'hui où elle ne pouvait être en présence de quelqu'un sans bégayer, se perdre dans ses paroles, rougir, faire des maladresses... Cela amusait toujours les autres quand elle tombait, renversait ses affaires, se prenait une porte dans la figure, ... Enfin, elle avait pris l'habitude et essayait de ne plus faire attention de ces moqueries même si cela la touchait toujours beaucoup...

L'homme qui était là s'avança alors vers elle et Manon aurait aimé disparaître sous terre ou même dans unt rou de souris, de peur de ce que lui voulait l'homme. Elle ferma les yeux, se crispant, prête à subir quelque chose bien qu'elle ne savait pas quoi mais elle allait souffrir... Au lieu d'un coup ou d'autres choses de violent, elle sentit soudain ses poignets libres des chaînes qui la retenaient au mur. Elle ouvrit alors les yeux et vit l'homme accroupit devant elle. Elle essaya de se reculer encore plus contre le mur, complètement paniquée...

Il lui prit doucement ses poignets avec une délicatesse qui surprit Manon qui n'en avait pas l'habitude. Elle ne connaissait pas les marques de tendresse et tout ce qui va avec... Il repose alors toujours avec douceur ses poignets le long de son corps et Manon essaye de respirer tranquillement pour se calmer. Mais là, sa respiration est assez saccadée, témoin de son état de nervosité, de peur et de mal être. Elle ne veut pas être là... juste dans sa chambre sur son lit en train de lire un bon livre en écoutant Bruel.

Il lui prend alors le visage et ses yeux accrochent les siens. Qu'elle aimerait détourner le regard mais elle ne le peut, comme envoûter par ces yeux si... enfin, si envoûtant! Il se présente alors comme Pablo Luccianni, qualinythe ou un truc dans le genre... Mais qu'est-ce que c'est comme métier ça? Enfin, elle laisse tomber pour le moment et continue d'écouter sa voix qui la calmerait presque de cet état de nerfs dans lequel elle est.

Ils prononcent ensuite des phrases un peu sans queue ni tête et à l'entendre, Manon a l'impression de se trouver avec... zut comment il se nomme le petit bonhomme vert avec les oreilles qui tombent dans la geurre des étoiles... hum est-ce vraiment ce film... Enfin qu'importe, il lui fait penser à un personnage de film qui parle de la même façon. Tout ce qu'elle arrive à comprendre c'est que si elle tente de fuir, elle finira sous terre. Aussi, son avenir semble bien noir d'après lui et il faut qu'elle saissise sa chance...

Mais sa chance pourquoi? Pour retourner à Grenoble? Elle ne va quand même pas rester dans cette cellule toute sa vie... Bon il veut son nom mais pourquoi faire? Ca y est, la panique la ressaisit... Pouvait-il utiliser son nom à de noirs dessins? Mais pourquoi restait-il là, si près d'elle à lui tenir le visage tourné vers lui. Elle n'est pas bien là, s'il ne s'en va pas, elle risque de faire une crise d'angoisse... Non, il faut qu'elle se calme, respirer doucement... voilà, inspirer, expirer... Mais pourquoi reste-t-il là??? Ah oui, son nom, il veut son nom... Bon allez, elle va réussir à parler, non?


"Ma...non"

Réussit-elle à prononcer avec peine, commençant à déglutir péniblement... S'il ne partait pas, c'est elle qui allait s'en aller parce que là, ça commençait vraiment à ne pas aller bien. Il faut qu'elle prenne l'air, elle étouffe là... Pourquoi ont-ils coupé l'entrée d'air?? Il voulait la tuer par manque d'air?? Oh non, ça c'était cruel, elle allait agoniser pendant longtemps comme ça, elle ne voulait pas souffrir... juste de l'air là!! Il ne pouvait pas lui faire ça... Elle s'accrocha alors à sa main, respirant avec peine et dit alors d'une petite voix, le suppliant.

"De l'air... pas mourir... pitié..."

Ses yeux étaient suppliants, elle ne voulait pas qu'il la tue, elle ne voulait pas mourir.... Soudain, en essayant de reprendre une bouffée d'air, elle remarqua que l'air était de nouveau présent dans la pièce. Il avait rouvert les entrées d'air... A moins qu'elle n'ai réussi à se sortir seule de sa crise d'angoisse...

Tout ce bousculait dans sa tête et cet homme la perturbait complètement... Elle avait l'impression d'être folle en sa présence. Elle n'était pas si déséquilibrée d'habitude pourtant... Elle avait plein de défauts pas celui là... enfin jusqu'aux dernières nouvelles... Oh et si elle était en train de devenir folle comme sa mère?? S'il était venue pour l'interner? Non non elle n'était pas folle, elle ne voulait pas finir dans une clinique psychiatrique...

Elle le repoussa alors de ses deux mains, les yeux clos, secouant la tête comme pour se sortir de ce qu'elle pensait la réalité... Ses paroles prenaient enfin du sens, cela devait être un infirmier... ben oui, un endroit ignoré des autres, cela ne pouvait être qu'un asile... Et oui, si on essaye de s'échapper on devient tellement fou qu'on en meurt... Noooooooooooonnnnnnnnnnn elle ne voulait pas devenir folle!!! Elle ne voulait pas qu'il l'emmène dans l'asile...


"Non, non, pas l'asile, partez ou tuez moi mais pas l'asile..."


Voilà, un texte dont je suis fière!! Me suis bien amusée en tout cas, en l'écrivant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 43
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Sam 6 Oct - 18:51

Tu peux Kate Wink



Je m'étais mise en tête d'écrire à la façon manga....petit exercice de style...lien musical obligatoire!!!!


Ambiance obligatoire!!!!


L'homme mesurait presque deux mètres....son manteau pourpre claquait au vent...une mèche de ses longs cheveux noirs barrait son visage....ses lunettes rondes fumées cachaient son regard de vampire....et son rictus malsain lui donnait un air Dantesque et effrayant....

Dora en position de combat serrait les dents...


Alucard...


Une perle de sueur coula le long de sa tempe....ses mains devinrent moites...elle plissa les yeux....le vent fit voler son manteau et ses cheveux comme une volute de chauves souris....
Il éclata d'un rire machiavélique...

Alucard était un vampire...un mercenaire agissant pour l'ordre...elle ne l'avait jamais vu..mais elle savait qui il était...un être d'une puissance rare, sans aucune pitié....un mort vivant n'ayant de cesse de détruire les siens, non pas pour défendre le bien ou la justice...mais pour leur signifier sa puissance sans doute....
Qui pouvait se mettre à la place d'une telle créature....qui pouvait connaître ses réelles intentions ?


Dora....Dora...que compte tu faire ? Pauvre petite mortelle....
Et il éclata encore une fois d'un rire cruel et caverneux, qui résonna dans les ruelles humides et sombres....

Le cœur de la petite sorcière se mit à battre très fort dans sa poitrine, au point de l'ébranler...
Tels le toréador et le taureau, Dora et Alucard se jaugeaient du regard, se tournant doucement autour sans se quitter des yeux....L'immortel semblait si sûr de lui...

Tout en marchant doucement, prête à bondir, Dora leva le coude, sa main allant rechercher doucement Vendetta qui dormait entre ses omoplates....
La lune fit briller la lame....
Le vampire se ramassa sur lui-même, baissant le menton, croisant les mains sur sa poitrine....en un hurlement féroce, toute sa puissance éclata, une sorte de tornade émergea de ses bras ouverts et de son torse à présent bombé. Dora fut balayée comme un fétu de paille, roulant douloureusement sur les pavés de la rue....
Le rayon de la lune fit briller les deux cercles de verre chaussant le nez pointu du vampire....
Ses cheveux volaient dans tous les sens, claquant comme des fouets de cuir...et le vent devint coupant, s'exhalant comme le souffle d'un dragon...

La jeune femme à plat ventre, releva la tête....le sol se mit à trembler tandis que la vision apocalyptique se mit à courir vers elle.
D'un geste rapide, elle tendit la main vers son épée qui luisait au sol.

Amir nhoso lumino minâstorid !!!!!

L'épée se jeta dans la paume de la jeune femme qui se redressa en une fraction de seconde, à temps pour repousser la lame du sabre noir d'Alucard.
Des étincelles dorées jaillirent de ce contact...un bruit métallique, deux corps croisant le fer...un duel inégal entre un géant immortel, et une jeune femme dont les forces s'amenuisaient peu à peu...

Tenir...le repoussser...s'échapper....
Lame contre lame, Le visage du vampire était si proche...ses canines pointuee dépassant de son sourire féroce...
Les nuages se mirent à couvrir la lune et à bouger dans le ciel à une vitesse éffrénée....l'air se chargea d'électricité...un orage violent se préparait....
Dora y vit la seule chance de s'en sortir....
Elle ferma les yeux, et puisa toute son énergie....les volutes de nuages se tordaient dans le ciel comme des chevaux au grand galop, comme les vagues d'une tempête en pleine mer...
Encore 5 secondes...concentre-toi ....
Dora pria, supplia le ciel de lui venir en aide....et dans une formidable explosion de ses pouvoirs, un éclair jaillit du ciel et percuta le sol à 50 cm du vampire...
Les pavés explosèrent, deux corps furent projetés au sol dans un bruit de tonnerre....

Dora se releva la première, et rampa à quatre pattes....sa cheville fut accrochée par une main griffue qui l'arracha du sol.

Sale petite garce....

Elle hurla se brisant les ongles sur le sol de pierre...puis décocha un fabuleux coup de pied qui percuta de plein fouet la machoîre du vampire....

Elle regarda en arrière, ses cheveux noirs giflant son visage de poupée et tandis que le vampire se relevait rageusement en se frottant le menton., elle tendit son bras vers lui, paume vers l'avant, le projetant à nouveau vers l'arrière....il retomba lourdement, sur le dos....

Dans un effort surhumain elle se redressa ramassa son épée et se mit à courir.
Elle suffoquait, l'air froid lui brûlait les poumons...son cœur éclatait dans sa poitrine.....
Il arrivait déjà sur elle...furieux, faisant de grandes foulées.....
De loin, les petites jambes de Dora battaient comme de petits ciseaux...mais pas assez vite...Alucard était déjà à 2 mètres d'elle....

Sans même savoir pourquoi , Dora hurla alors d'instinct en jetant l'épée de Mickael vers le vampire.


VENDETTA PRENDS LE!!!!

Vendetta sembla s'animer d'une vie propre et alla se planter dans les entrailles d'Alucard, lui aspirant son sang....
Un jet de salive séchappa de la bouche du vampire, carrément poinçonné comme un papillon par l'aiguille de l'entomologiste...
C'est alors que Dora sentit une formidable boule de chaleur courir dans ses veines, elle se sentit, plus forte...plus rapide....immortelle....


Courir plus vite, prendre de la distance...un galop au loin.....Hermione l'avait entendue....
Un étalon magnifique fut bientôt à sa hauteur...dans un formidable soubressaut d'energie, la jeune femme s'accrocha à sa crinière et l'enfourcha...
Elle le fit faire volte face, le cheval se cabra face au vampire en un hénissement déchirant ....
Dora se pencha et arracha Vendetta de ses entrailles....

Elle ne l'avait pas tué...mais elle s'en sortait vivante..et plus forte qu'avant....

Nous nous retrouverons en enfer Alucard !!!!!!!!

Le destrier se cabra à nouveau, expirant de la vapeur par les naseaux...

Bientôt, Dora disparu dans la nuit, les mains crispées sur la crinière de sa monture...un sourire sur les lèvres et des yeux qui brillaient à présent d'un éclat jaune et vénéneux.

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Salsa Inferno
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 41
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Fiancée à Chick
Situation Profesionnelle:: Actrice internationnalement connue
Localisation sur l'ile:: Lorena Hills.N.22

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mer 31 Oct - 0:35

A Salsa..

Ambiance....

Le marionnettiste..

Le spectacle n‘est pas terminé, pourtant le marionnettiste est fatigué…

Sous ses yeux, un merveilleux pantin danse au rythme des ficelles qu’il est le seul à savoir manier avec dextérité. Le pantin a un visage souriant, figure de porcelaine, beauté artificielle dans un monde vituel.

Le pantin danse tant et si bien qu’il donne un bonheur sans pareil à son maître, le marionnettiste. Ils sont indépendants l’un de l’autre, et si les mains ne bougent plus, le pantin s’arrête et retombe sur ses membres désarticulés…Mais quand le pantin s’arrête, le maître des ficelles est malheureux.

Dans son placard, dorment d’autres marionnettes, d’autres pantins dont il a peint lui-même les visages. Il s’amuse un instant avec l’une puis en ressort une autre, et toutes entrent en piste à tour de rôle. Mais la piste est vide.. Le spectacle n’est pas intéressant si le pantin si joli soit-il danse seul. Lui et son maître regardent la scène qui reste désespérément vide..

Le marionnettiste a le cœur brisé de voir son pantin danser seul, jour après jour.. Ce soir pour l’une d’entre elle, il pense que c’est son dernier tour de piste, elle ira ensuite dans l’armoire, fermera ses yeux de verre et sa peinture s’écaillera au fil des ans..

Il en a assez d’attendre ..attendre celui qui saura l’accompagner dans de nouveaux ballets enchanteurs, assez d’attendre que l’histoire continue…La musique s’arrête, ses mains laissent tomber le pantin qui s’exécute une dernière révérence avant de retomber sur lui-même, comme un pauvre pantin désarticulé qu’il est. Car sans personne pour tirer les ficelles, il n’est plus rien…
Revenir en haut Aller en bas
Salsa Inferno
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 41
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Fiancée à Chick
Situation Profesionnelle:: Actrice internationnalement connue
Localisation sur l'ile:: Lorena Hills.N.22

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mar 13 Nov - 1:38

Les aventures d'une super mouche!

Il était une fois une mouche qui s’appelait Moska… Banal me direz-vous mais vous n’imaginez pas un instant la vie trépidante que mènent ces petites bestioles. Et pour vous le prouver, je vais vous raconter une des aventures de Moska la mouche…

(n'oubliez pas de cliquer sur le lien.. hem hem)
... Musique très importante! Laughing

Moska voulut un jour s’offrir des vacances. Ni d’une, ni de deux, elle prépara sa petite valise et s’envola à destination d’un pays où il faisait toujours beau et toujours chaud. Pour ne point trop se fatiguer, elle décida de monter à bord d’un avion et pour passer la douane, se glissa dans l’un des bagages à main d‘un voyageur. Sait-on jamais, elle ne voulait pas risquer une fouille corporelle.

Moska s’installa confortablement au fond de l’une des poches et malgré les turbulences, réussi à prendre un peu de repos, elle eut même le droit à un léger plateau repas, quelques vieilles miettes de biscuit rassis qu’elle grignota allégrement. La petite mouche pesta contre le pilote alors que l’appareil semblait se poser. Elle fut fort secouée et quand enfin elle réussit à sortir de son sac, ses ailes étaient toute froissées!

Mais quand on voyage clandestinement, c’était le risque qu’on prend. Moska évita maints chariots à bagage, réussit enfin à prendre de la hauteur pour survoler cette foule dense de voyageurs qui se dirigeaient tous vers la sortie. Occupée à détailler cette foule bigarrée, elle ne prêta pas attention à un panneau et faillit bien se le prendre en pleine face si elle n’avait pas regardé dans la bonne direction juste à temps. Moska exécuta un incroyable looping, manqua de peu de perdre sa valise et reprit sa route, direction les grandes portes de l’Aéroport.

Elle allait passer les portes automatiques quand celles-ci se refermèrent soudainement. Le drame était tout proche, mais d’un vigoureux battement de ses fragiles ailes, Moska s’en sortit indemne… Elle passa une patte fébrile sur son front, et s’ébrouant pour se remettre du choc, continua enfin à l’air libre.

Moska avait choisi un pays chaud, mais celui là l’était particulièrement. Elle souffrit très vite de la chaleur et dut faire une escale afin de reprendre son soufle. Mais quand elle se posa sur l’asphalte, celle-ci était tellement bouillante que la pauvre petite mouche se brûla ses pauvres petites pattes. Elle s’envola aussitôt et se précipita vers une fontaine dans laquelle elle trempa ses pattes. Mais elle n’était pas la seule touriste, un de ces pigeons voyageurs était là à se rafraîchir lui aussi quand il vit la petite mouche, son œil s’arrondit de gourmandise et son cou s’allongea pour tenter d’attraper la malheureuse.

Celle-ci n’eut pas le temps de crier, il lui fallut fuir le plus vite possible. Mais heureusement pour elle, ce touriste là avait sa panse trop remplie pour tenter une poursuite aérienne. Et encore une fois, la mouche échappa à une mort terrible. Toutes ces émotions lui avaient donné grand soif, en plus de la chaleur qui régnait. Elle aperçut non loin, une de ces charmantes terrasses sur lesquelles étaient installées de nombreuses chaises et table. Vite, le serveur apportait justement sur son plateau, un merveilleux verre de sirop grenadine.

Moska était une experte en sirop, et elle aurait reconnu entre mille la couleur de ce sirop si sucré, si.. Mais elle s’emballait, sa mère lui avait souvent dit qu’elle avait les yeux plus gros que le ventre, même si elle ne se souvenait plus vraiment de la tête qu’avait sa mère….

En quelques battements d’aile, Moska parvint enfin sur le sommet du verre, elle se frotta les mains en prévision de ce délicieux breuvage qu’elle allait déguster quand le serveur fut bousculé. Le liquide remua fortement dans le verre, et la mouche vit arriver sur elle une énorme déferlante. Elle n’eut pas le temps de s’envoler cette fois, et se retrouva en train de se noyer au milieu du breuvage. La tempête faisait rage, alors que le serveur déposait le verre devant le nez d’un enfant, et Moska luttait vaillamment pour ne pas se noyer.

Puis miracle quelque un venait de lui tendre une perche, Moska s’empressa de la saisir mais à sa grande surprise, elle se trouva aspirée à l’intérieur de la perche qui était creuse. Enfermée dans une sombre caverne, elle se remettait à peine de ses émotions quand elle fut projetée à nouveau à la lumière crue du soleil, au beau milieu de la nappe blanche.

Moska tenta tant bien que mal de se redresser, mais ses ailes étaient visqueuses d’un étrange liquide. Et là, elle manqua de faire une attaque quand une patte géante la saisit tel King Kong attrapant l’actrice blonde ( hé oui Moska suivait attentivement les actualités cinématographiques..)…

Etait-ce aussi le début d’une histoire d’amour entre une bête et un géant? Hélas pour Moska, non. Ce petit d’homme voulut la punir d’avoir gâché son verre de sirop et à ses yeux d’enfant, la seule punition possible était la privation de son moyen de transport principal, c’est-à-dire, ses ailes. Mais comme il n’était pas trop cruel, il reposa ensuite la mouche sur le sol pour lui permettre de poursuivre sa route.

Moska, furieuse et surtout souffrant un mal de chien.. ( euh.. Oui bon..) brandit son poing en direction du monstre qui lui avait fait subir un tel sort. Mais bien sûr cela ne servit à rien. A présent, pour Moska, il ne lui restait plus qu’une chose à faire, rentrer à pied à la maison !!!

Mais le voyage retour serait bien moins facile que l’aller. Il lui faudrait trouver quelqu’un qui voudrait bien la prendre en stop. Mais Moska était maligne, elle trouverait bien un moyen.. Même si la vie à raz le sol était bien plus risquée qu’en plein vol. Qui avait prétendu le contraire?……….



The End... Laughing

(ps. Merci à Axelle et à sa maman pour m'avoir retrouvé le titre de ce fameux "vol du bourdon" de Rimsky Korsakov 😉 )
Revenir en haut Aller en bas
Salsa Inferno
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 41
Date d'inscription : 15/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Fiancée à Chick
Situation Profesionnelle:: Actrice internationnalement connue
Localisation sur l'ile:: Lorena Hills.N.22

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mer 5 Déc - 0:58

musique..

Un pré devant un immeuble et une petite fille qui court qui rit, heureuse. Le vent soulève légèrement ses cheveux blonds et fins comme le sont ceux des jeunes enfants.. Une belle journée, le soleil brille, dans sa main encore un peu potelée, un reste de ses premières années de vie, quelques fleurs, ou plutôt quelques brins d’herbes qu’elle trouve jolis..

Elle les offrira tout à l’heure à sa maman…il faut qu’elle se dépêche, mais elle a déjà oublié qu’elle ne devait pas traîner. Un klaxon résonne sur la route, et la fillette se tourne pour voir arriver le joli camion rouge, celui qui restera à jamais gravé dans sa mémoire. Au volant, son papa lui fait un signe, il lui sourit, elle lui rend son sourire, et se précipite à ses devants..

Ensembles, ils gravissent les escaliers qui les mènent chez eux dans l’appartement.. Le chien leur fait la fête, la fillette court vers sa mère pour lui offrir le précieux présent.. Mais cette dernière crie, l’insulte, et jette les fleurs à la poubelle…
La fillette perd son sourire, elle ne voit pas le regard malheureux du père… elle ne voit que ces si jolies fleurs qui viennent d’être jetées, il ne reste plus que les cris..encore et toujours…

Souvenir immortel….. Parmi d’autre….

Elle voulait juste faire plaisir….
L’histoire se répète….
Cette volonté de vouloir faire plaisir…..
Mais les gens sont aveuglés par leur propres problèmes.
Ils ne voient plus le principal..
Ils ne voient plus le plus important..
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Jones
Ex-Admin Interne
Ex-Admin Interne
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Famille : niece de Stan Jefferson ; Mariée a Se7en ; Boursiere de la Bourse Vanzetti
Situation Profesionnelle:: interne en 2 eme année de medecine
Localisation sur l'ile:: en train de me marier a l'ambassade ou entrain d aider a accoucher Nikki

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mer 9 Avr - 17:03

ambiance

Mes personnages rp me suivent partout ou je vais même dans ce train à grande vitesse qui file vers le sud. Je lève mon regard vers le paysage défilant... Deux cavaliers parcourent la plaine, c'est Dong Wook qui poursuit Selena qui tente de s'évader une nouvelle fois .... Ses cheveux d'or scintillent sous le soleil... Je tourne la tête, Jane se trouve à mes cotés. Elle lit le journal sereinement alors qu'il y a quelques heures, elle exécutait l'un de ses contrats. J'entends des cris d'enfant. Un petit garçon hilare court dans l'allée du wagon. C'est Théo, 4 ans le fils de Maeve qui apparait a sa suite . Elle me regarde, se met à sourire puis s'excuse avant de rejoindre sa place. Je regarde sur la table. Il y a des bouquins de bio, anatomie et de pathologies éparpillées ... Je lève les yeux pour voir Chloé en face de moi concentré sur son ordinateur portable. Le train longe une route, la une Nissan tuné noir file à toute allure... Je reconnais Lara au volant ... elle tente de semer deux voitures de police... Mais les pauvre, face a au petit bolide, ils ne font pas le poids. Les bouquins sur la table tombe, une boule de poil vient de bondir ... Saphira la mine severe reprimande mentalement l'animal....

Et pourtant je crois avoir perdue mon étincelle de mes débuts ... Les « whaouuuaaa » c'est moi qui a écrit ça. Moi, pour qui écrire a était une vraie torture, une honte a cause de Melle dyslexie. J'ai l'impression que la qualité de mes écrits sont de moins bonne qualité. Mais d'autre me disent le contraire...

J'ai perdue la flamme qui m'animait avant d'écrire un post. Je suis peut être Blazé, lassé d'écrire.... Une personne n'a dit un jour que quant on commence à écrire cela ne s'arrête pas comme ça ... c'est vital... Elle a peut être raison ... alors que je me suis dit que j'allais faire une pause ..... J en suis incapable ... Pleins d'idée, voyage dans mon esprit ....

Mais je n'arrive pas à les écrire comme je le souhaite ... Suis-je trop perfectionniste ...peut être... Pourquoi les mots sont difficiles à sortir ... J'envie certaine reine du Rp qui est capable d'écrire aussi facilement qu'elle commanderait une pizza...

Je n'ai pas envie de quitter ce monde du rp qui m'a apporté des amis, une famille rp .... Qui m'a ouvert a un monde insoupçonné. Qui m'a ouvert aux autres... qui ma redonner le sourire moi qu'on dit souvent que je souris peu... J'ai même eu de fou rire juste en lisant ...

Je voudrais remercier ceux qui m'encourage qu'ils fassent du rp ou pas .... Qui me file un coup de pied aux postérieurs quant je baisse les bras.... Qui me console quant le moral est bas .... Chacun a leur façon...
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Jones
Ex-Admin Interne
Ex-Admin Interne
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Famille : niece de Stan Jefferson ; Mariée a Se7en ; Boursiere de la Bourse Vanzetti
Situation Profesionnelle:: interne en 2 eme année de medecine
Localisation sur l'ile:: en train de me marier a l'ambassade ou entrain d aider a accoucher Nikki

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mer 6 Aoû - 2:06

ambiance

Une nouvelle fois dans un train … Mon esprit vagabonde comme a mon habitude … Le paysage défile… Je ne le regarde pas vraiment … Un léger sourire sur les lèvres.. Je viens de passer un Week end prolongé avec ma zums comme nous nous aimons nous nommer …. Une rencontre sur un topic de Flood … les mêmes délires, les bêtises partagées …. des points communs...

Qui aurait pensé que je serai capable de partir vers des inconnues comme je le fait ces derniers temps … Moi la petite sauvageons Sociale.. Celle a qui ont faire rarement attention…

«Des Inconnus » pas vraiment … ce qui est inconnue c’Est… a quoi nous ressemblons … Mais nous nous connaissons … Par les brides de vie que nous partageons, les rêves qu’on partagent.. Nos goût et ce que nous détestons … Nous avons la même Passion..le RP ..l’Écriture … Chaque post est une partie de nous qu’on le veuille au pas ….

Quel bel outil est Internet, réunir des personnes qui en IRL ne serait peut être jamais croisé… Car évoluant dans des sphères différentes..Des pays lointain…Qui permet derrière nos écrans de nous montrer
comme nous sommes vraiment … sans avoir peur d’être jugé…

Nous formons à notre façon une famille Rp …. Partagant bonheur et malheur ensemble comme une famille … Comme dans toute famille… Il y a la petits sœur bavarde et chiante … Le grand frère farceur … L’oncle qu’ont apprécie pas avec ses idées de vieux …la tante râleuse mais qu’on aime bien comme même.. La maman protectrice … Le cousin qui des qu’il l’ouvre on l’appelle le Boulet … La nièce adorable et naïve … La belle sœur langue de vipère … Et comme dans toute famille il y a des dispute … des petites qu’on oublie vite ..Des grande qui blessent… Mais on reste une famille … Qui quant l’un des ses membres est triste ou a un souci.. Il trouvera toujours qu a qui parler …. Ou pour l’aider a trouver une solution…. Lui remonter le moral…

Chaque jour , Nous adoptons de nouvelle personnes … alors que d’autre nous quitte … Mais ses dernières restent dans nos esprits …dans nos cœurs… bien que nous avons la folle envie de leurs foutre notre pied au postérieur pour nous avoir quitté ….

Je remercie cette Famille RP qui chaque jour est une étincelle dans ma vie …. Dans notre vie a tous …. Chaque jours j’en apprend sur vous … mais surtout sur moi-même … Moi la petite Rpiste qui manque de tact … qui écrit souvent plus vite qu’elle ne réfléchie … ce qui donne de sacré fou rire … Mais m’adoriez vous si je n’en pas comme ça ….
Alors juste un simple mot …. MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Jones
Ex-Admin Interne
Ex-Admin Interne
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Famille : niece de Stan Jefferson ; Mariée a Se7en ; Boursiere de la Bourse Vanzetti
Situation Profesionnelle:: interne en 2 eme année de medecine
Localisation sur l'ile:: en train de me marier a l'ambassade ou entrain d aider a accoucher Nikki

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mer 1 Oct - 23:50

Un dernier tour pour Alice et June
ambiance

La voiture file sur l’A4 en en direction du sud…. Musique a fond … Deux amies sont motivées ce matin la … L’une vient de sortir de garde, l’autre s’était levée tôt pour préparé le voyage…. Itinéraire, place, de quoi mange, la playlist…. Toujours les mêmes rôles sont distribuée lors des virées …. Une pilote et une copilote … on ne change pas une équipe qui gagne….. Elles sont en route pour voir Nico comme elle
affection de l’appeler… Il y a quelque jour une dispute a éclaté entre elle… ce n est plus qu’un mauvais souvenir…. L’amitié pardonne beaucoup de chose…. Elle ont le look pour l’événement … couleur Noir et Rouge….Elles sont impatiente d’être 20h30… Elles passent le temps en discussion…. L’une d elle comme d’habitude c’est fait avoir par une vendeuse et a acheter un soins qu’elle n utilisera pet être pas ….l’autre la taquine….. Elle sait qu’elle s est fait avoir encore une nouvelle fois…..pff…


Nous tomberons nous rêverons encore

Arrêt ravitaillement essence, le soleil a décidé de se cacher….. Espérons qu’il ne pleuve pas ce soir…. Décision importante A6 ou A5... Elles ne savent laquelle choisir….Les premier bouchon apparaissent au loin…..Vive la région parisienne….. Alice a fond ….pour passer le temps chante …. Il y a presque un an jour pour jour …. Il voyait Nico, Boris, Oli, marc et Mr Shoe a Bercy…. L’une avait accompagné l ‘autre pour lui faire plaisir après un lavage de cerveau pendant 4 ans tout les matin et soir des jour de cours …. Pas un voyage en voiture sans que les même voix se fassent entendre dans le poste CD….. Pour l’une d’elle s’est son premier concert…..Son amie saute joie … elles vont voir sur scène son homme idéal… le pied…. Son amies lésine pas … direction la fosse… Super pot.. Elles sont devant le guitariste Boris…. La c’est la révélation …c’est magique, incroyable…l’ambiance et leur présence sur scène est proche avec leur public…… Elles ont tellement adoré qu’elle achètent de place pour Lille, Rouen et un autre Bercy….Une rencontre avec deux autre fan et ils gardent le contact…. IL se retrouve a 2 des trois concerts qu’elle font….partagent joie et impression …. Il y a quelque mois une folle rumeur … de nouvelle date de concert en
décembre.. Elles guettent… une date de vente …La tournée s’était fini a Bercy…..hors de question qu‘elles ratent ça… armée de sa souris, l’une d’elles réussit avoir deux places….. Après 1h30 d’une bagarre acharner, de juron en tout genre..et de clickage intensif …..Elles ont leurs deux places.. La persévérance paye toujours…


Le coeur battant
Le coeur glorieux

Les voila en route de nouveau pour un dernier tour en compagnie D Alice et June…..IL y a des bouchon…Lyon 390 Km…..Il leurs reste du chemin….chante a tue tête….Un cigarette s’allume pour l’une …. Une vanne fuse …L’une n a jamais fumée et l’autre avait arrête pendant un an mais a repris récemment….Ça leur rappelle leur étude ou la copilote allume la cigarette de son amis….

Mais nous saignerons encore

Pendant le voyage, la copilote s’occupe de changer les CD du poste pendant que
l’autre s’avale les Kilomètre….. Elle veut mettre du Muse et s’attend à les entendre …. Étonner c est un jour dans notre vie qu’elles entendent….. Regard croisée….Un fou rire …Une manie de ranger le cd dans la mauvaise boite…une autre vanne….Cela réserve des surprises….Elles entame sujet divers et varié …conversation féminine ….d’infirmière…Elles refont le monde a leur façon…. Cela fait longtemps qu’elle l n’ont pas fait….. Puis Concentration pour l’une et sommeillant pour l’autre…..Un péage passe et la musique défile….tous les album du groupe passe….Elle arrive en vue de la destination…. Michelin va les aider…..elle font un tour de periph pour rien…. Elle
voulait faire un détour pour déposer leur affaire chez la cousine…mais le destin les dirige vers la salle de concert…. Tant pis …


Nous serons mille
Nous serons deux

Petite salle…1500 personnes…. IL est 15h30 ça commence a 20h30..l’attente commence…. Elle s organise … mp3, eau, de quoi grignoter….. Sont super couverte….. Elle sont fan capable d’attendre … elle ont fait plus long….. 9h matin pour 20h30.….IL y a déjà voire 100 - 200 personnes qui attende déjà….Elle reconnaissent des tête déjà rencontré a d’autre concert….il dorme la veille devant les porte de la salle….. Les écouteur dans les oreilles et bon livre en mains…..quoi demander de plus…ha si qu’il fasse plus chaut… il fait froid ….Cela leur rappelle des souvenir
d’attente sous le pluie, sous le soleil….IL y a du vent vive qu’il est plus de monde…..Elles se tiennent chaud et essaie penser qu’elle sont sous les tropique.. Pas facile….discute avec les personne autour, rigole…ça fait passer le temps… 17h émotion ..De la ou elles sont…. Elles voient le bus qui emmène Nico, Boris, oli, et marc s’arrêter a 200- 300 mètres d’elle…..ils sortent …un salue….des cri, des noms
appelée….Nouvelle attente … elles commencent a geler…c’est une impression….prie qu’il ouvre plu stot que prévue…..prennent des photo..se marrent de leur tête mutuelle …de nouvelle photo dossier….


Un ciel sans l'amour de dieu
A nos paradis sans finA la vie comme à la mort

IL y a du mouvement …Elles avancent doucement….effet de masse…..sortent les billets ….Voila elle sont dans la salle…cherche la bonne place…..il fait chaud…ça change….Préfère les gradin …la fosse est déjà remplie…puis elle sont pas rande…..De toute Façon c’est une petite selle…Se place prés de la régie….Au fur a mesure la salle se remplie…. Elle sont existée….IL y a de tout les ages dans la salle….Les essaie de son commence…..il y a déjà de l’ambiance…..mit par les fan…des hola se
font…..Les lumières s’éteint…


A nos joies passées
A nos coeurs volés

Les premier son de l’horloge se fait entendre…..c’est l’intro….Le public se met a frapper de main et a hurler…..Indochine, Indochine est scandé….. Première mesure de la première chanson…c’est l euphorie….. Découvre le nouveau look de Boris …Les deux amies le coincerait bien dans un coin pour le croquer tout cru… Elles chantent, hurlent, prennent de photo….dansent….Nico les remercie , le public …tous les 2-3
chanson…..Dit que c est le meilleur public …il le dit a chaque fois mais pas grave on le croit toujours..Le groupe est génial..il se donne a font comme toujours…Elles ont l impression de découvrir les morceaux car il les ont retravailler…..3h de concert….. Les premier note de Tallula commence … elles savent que c est la fin……Elles veulent qu’ils continuent…..


A l'azur blessé
De plus jamais plus

Elle sont trop loin pour monter qu’il les fassent monter avec les autre fan…pas grave… le concert était géniale…magnifique..incroyable… C’est vraiment fini…un au revoir ….elles seront la a la prochaine tournée….c’est sur….Elle sont triste dernier concert de la tournée plus de rab….Elles restent un peu dans la salle … chantent avec les autre fan pour les remercier….finissent par s’en aller….
Dans leur lit….regarde les photos et les vidéo prisent pendant le concert c’est un rituel….elles s en dorment avec des image et sons plein la tête….revive le concert dans leur songe….

A nos rêves enfin
A nos paradis sans fin

Le lendemain direction Paris …il faut rentrer….après un arrêt chez Mister Mc Do…. Elles reprennent la route avec encore plus de souvenir de leur groupe référé…INDOCHINE….
Revenir en haut Aller en bas
Corinna Mancini
Mafia
Mafia
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Lions Casino
Date d'inscription : 08/02/2008

Feuille de personnage
Affinités:: Mafia
Situation Profesionnelle:: Membre du triumvirat...Capo Crimine... entreprises (banques, casinos...) blanchiment d’argent
Localisation sur l'ile:: Lion’s club ou propriété du triumvirat

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Mar 7 Oct - 11:59

Besoin d'écrire comment je suis besoin de mettre noir sur blanc ce que je ressens... Pas très gai mais tellement moi en ce moment



Beaucoup de questions viennent à moi… Beaucoup d’interrogations, énigmes de la vie ou autre viennent d’éclater sur la fenêtre de ma vie.
Non tout cela n’a pas forcément envie de prendre la porte poliment, d’arriver l’une après l’autre le temps que j’en solutionne une pour par la suite écouter la seconde.
Non elles ont décidé comme à chaque fois de venir sur fracasser contre la vitre de mon esprit pour la faire voler en éclat et s’insinuer dans ma tête comme un poison violent injecter dans les veines qui se propagerait dans mon sang.

Toutes ces questions ont des dénominateurs communs : bonheur, plaisir, amitié, amour… Ces dénominateurs sont des sentiments variables au fil du temps ou rien n’est jamais sur ou rien n’est jamais définitif.
Qu’est ce qui fait qu’un amour ce finit, qu’une amitié se trahit, que le bonheur devient futile, que le plaisir devient utopique ?
Rien ou si nous… Nous sommes les seules responsables de ce qui nous arrive. Nous ne savons que nous détruire, nous préférons nous engluer dans les problèmes pour avoir la sensation d’exister, pour avoir la sensation d’être quelqu’un pour quelqu’un d’autre. Mais ne pourrions nous pas changer et essayer d’exister pour nous ?

Sommes nous toujours responsable des actes d’autrui ? Non, nous sommes responsables de nous-même avant des autres. Si nous ne sommes pas capable de gouter et de connaître le bonheur, comment alors aider notre prochain à comprendre ou est le sien ?
Non c’est trop facile, on préfère le compliqué, on préfère les solutions ou justement il n’y en a aucune. Ou la peine la tristesse seront ineluctables.

Nos problèmes personnels sont toujours reportés sur la faute de quelqu’un, mais nous sommes les fautifs de nos propres erreurs. Croire en quelque chose qui n’existe pas, se raccrocher à un soit disant bonheur de façade juste pour ne blesser personne, ou pour sauver les apparences. Sauf que les apparences ne rendent personne heureux, un jour ou l’autre on finit par être amer, et désagréable.

Il faut donc voir plus loin, que se que l’on croit juste et acquis, il faut voir par delà ce que l’on nous inculque comme le bonheur. Que voulons-nous réellement ? Qu’est ce qui ferait notre bonheur ? Qui nous rendrait heureux ?

Se poser les bonnes questions c’est déjà trouver un début de réponse. Et si les bonnes questions se posent à vous cela signifie peut être que vous voulez le bonheur que vous le recherchez pour vous.

Le bonheur est égoïste, mais si toutes les personnes l’étaient un petit peu, les gens seraient peut être un peu plus heureux.
A défaut de cela, on préfère éternellement penser aux autres quittes à se brimer, quitte à s’embourber dans un malheur qui n’est pas le notre…

Nous sommes incapable d’être heureux, nous sommes seulement capable à l’autodestruction.
Revenir en haut Aller en bas
Corinna Mancini
Mafia
Mafia
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Lions Casino
Date d'inscription : 08/02/2008

Feuille de personnage
Affinités:: Mafia
Situation Profesionnelle:: Membre du triumvirat...Capo Crimine... entreprises (banques, casinos...) blanchiment d’argent
Localisation sur l'ile:: Lion’s club ou propriété du triumvirat

MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   Ven 10 Oct - 18:53

Voila à ceux qui aimerait en savoir plus....

Ambiance

Ma vie...

Deux mots et pourtant tellement plus derrière ça.

J'ai 28 et pourtant j'ai la sensation que ces 28années qui font ce que je suis aujourd'hui ne sont aucunement ce que j'aurai aimé être ou ce que j'aurai aimé qu'elles soient.
Beaucoup à ma place serait heureux, satisfaits et pourraient même être envieux, cependant la vie que j'ai mené jusqu'à présent n'est nullement ce que j'aurai aimé.

Quand on est petit, jeune, adolescent on a des rêves pleins la tête des espérances des désirs que l'on met tout en oeuvre pour voir un jour se réaliser. Pour ma part j'ai la sensation que j'ai toujours au fond de la tête et au fond du coeur ces rêves que je ne serai jamais capable d'accomplir.

Je rêve d'une vie qui pourrait me correspondre, qui pourrait s'harmoniser avec mes envie les plus folles mes rêves inavouables.

Si je fais un retour arrière sur ma vie, je me souviens de tellement de choses. Je me revois enfant, je revois les photos que mes parents ont pris de moi. Une petite fille colérique, caractérielle débordant d'énergie, un petit monstre sur patte qui en faisait voir de toutes les couleurs à ses parents qui ne comprenaient pas ce que cet enfant recherchait. Une petite fille qui aimait s'amuser qui aimait rire, qui ne ratait jamais l'occasion de faire une bêtise soit comme signe de contestation ou juste pour se faire remarquer.

Une petite fille qui n'a jamais su ou était sa place qui aujourd'hui ne le sait pas plus. Une fille qui avait des amis en allant à l'école, qui s'amusait avec eux, qui passait son temps à courir à embêter tout le monde juste pour le plaisir de faire rire. Une petite fille qui cachait sa timidité sa peur d'être rejeté en amusant ces amis. Qui pour ne pas être seule allait au devant des autres, toujours la bonne copine celle qui est toujours la pour les autres mais qui se sentait toujours seule au fond d'elle parce qu'elle n'arrivait pas à être vraiment elle et qui n'y arrive toujours pas.

Les années passent mais la petite fille même en grandissant reproduit sans cesse le même schéma, elle a toujours des amis plus ou moins proches des amitiés plus ou moins solide. Cette fille qui n'aime pas la solitude ne trouve pourtant qu'en elle l'amie qui ne la quitte jamais qui est toujours la pour elle, qui elle a la sensation est la seule à la comprendre.

Ces années défilent, sa vie avance mais elle a la sensation de stagner dans une vie qui n'est pas la sienne de vivre une existence à dix mille lieux de ce qu'elle est sans que personne ne s'en rende vraiment compte. L'école, les sorties, les fêtes, elle essaye de tester tout pour savoir ou est sa place sans jamais la trouver. Elle cherche ce qu'elle veut devenir, et pense le savoir, et suis la voix qu'elle pense être la sienne, sans imaginer qu'elle finira par se rendre compte que non elle n'est pas la ou elle aimerait actuellement.

Bien sur on ne peut pas dire qu'elle fut malheureuse, elle eut des moments de bonheur sincère, des moments de plaisirs de joie qui n'appartiennent qu'à elle qui n'appartiendront jamais qu'à l'univers qu'elle se crée, qu'elle s'est créée et qu'elle aime se rappeler.
Tous les souvenirs qui font ce qu'elle est dorénavant elle les garde précieusement. Son premier amour, sa première sortie avec les amis, son premier baiser, sa première journée d'étudiante, la première fois qu'elle a séché les cours pour retrouver son petit ami, son premier amant...

Mais derrière ces souvenirs, elle à l'impression que sa vie n'est qu'un brouillard épais qui ne veut s'évanouir. Elle poursuit sa vie comme tout le monde autour d'elle la voit. Elle essaye de mener une vie comme tout le monde. Un appartement, l'indépendance, des relations amoureuses dans l'espoir de pouvoir avoir sa famille, une situation professionnelle.

Oui mais elle se rend compte maintenant qu'elle s'est trompée sur toute la ligne. Cette vie n'est pas la sienne, et elle ne sait pas ou celle ci est.
Ou est son avenir ? Elle a cru avoir trouvé l'équilibre, elle a cru avoir trouvé à plusieurs reprises le bonheur, mais quelque chose lui manquait, une chose qui la faisait rêver, un rêve de petite fille que malheureusement malgré qu'elle sache que les rêves ne sont la que pour nous faire sourire, elle attend toujours.

Oui elle vit dans un monde qui n'est pas le sien, dans un monde ou elle a l'intime conviction qu'elle n'a rien à y faire, rien à y jouer, que se soit pour elle ou pour les autres.
Elle a si souvent pensé aux autres qu'elle se demande si parfois elle ne s'est pas oubliée en route. A quel moment a t elle oublié de vivre pour elle et de voir ce qu'elle voulait vraiment ? A quel moment a t elle raté la porte de sa vie, de son futur de son amour ?

L'amour... Un mot qui est plus douloureux pour elle que toutes les blessures physiques qu'elle a pu ressentir jusqu'à présent.
Petite on nous parle du prince charmant, de son beau destrier blanc, du fait de nous délivrer de la tour ou nous sommes enfermées pour vivre heureuse avec lui jusqu'à la fin des jours. Mais ou est le sien ? Elle a beau savoir ce qu'on lui a dit quand elle a grandit, les contes de fées ne sont bons que pour permettre aux petites filles de rêver, de ne plus avoir peur des monstres cachés sous le lit.

Oui mais elle, elle a toujours son montre sous le lit, ce monstre c'est sa meilleure amie : SA solitude. Et elle attend maintenant que l'homme de son conte du conte de sa vie, vienne l'en délivrer, qu'il lui montre qu'elle ne sera plus jamais seule, qu'elle pourra à tout jamais compter sur lui.
Quand viendra t il pour lui dire que sa vie peut enfin commencer, quand lui dira je suis la pour toi je le serait toujours tu peux te reposer sur moi, tu t'es assez reposé sur toi même...

Tout ceci ce n'est que moi. Je ne suis toujours que cette petite fille, cette petite fille qui se montre forte qui se cache dans le corps d'une femme de 28ans, que l'on croit forte, insubmersible, à l'épreuve de tout, mais qui en fait est plus fragile que personne ne le saura jamais.
Je suis cette petite fille, qui voit la vie avancer et qui pense que sa vie n'est pas la sienne. Je suis cette enfant qui n'a jamais cessé d'avoir les rêves en tête et qui même si elle se répète de ne plus y croire, de ne plus rêver, espère toujours.

Si seulement l'espérance que j'ai pouvait s'envoler par dela les nuages, pour enfin me laisser vivre comme tout le monde, je pourrai enfin profiter de la vie sans attendre après une chimère, après quelque chose qui ne sera jamais réel, en dehors dans mon esprit.

J'ai 28ans, et pourtant en y repensant j'ai la sensation d'en avoir toujours 14ans, de sourire avec mon appareil dentaire et d'attendre que mon amoureux me prenne la main m'embrasse furtivement sur la joue, que je me mette à rougir. Je me suis arrêtée la parce que je n'ai jamais vécu une adolescence comme je l'aurai souhaité.
Comment alors par la suite j'aurai pu poursuivre ma vie alors que j'ai la sensation d'avoir raté pleins de choses ?

Pourtant aujourd'hui je dois continuer à avancer. Je dois aller sur mes 29ans en étant sure de moi, en ayant confiance en moi, en repoussant au plus profond de moi cette petite fille fragile qui aimerait s'appuyer sur quelqu'un, qui aimerait fermer les yeux et se dire je ne risque rien.

J'ai cru pouvoir m'appuyer sur quelqu'un, je le pourrai peut être encore, mais je me rends compte que l'on est jamais mieux servi par soit même alors je m'appuie de nouveau sur moi, je m'appuie sur mes épaules que je fragilise un peu plus chaque jour.

Voilà ma vie c'est un peu tout cela et beaucoup plus encore... Ou commence t elle ou finira t elle ?
Même moi je ne peux répondre aux deux questions. Je me dis des fois elle n'a jamais commencé et elle ne commencera jamais et par moment je ne m'en suis pas rendue compte mais elle est déjà fini et je ne l'ai pas vu passer et je survis en nageant la tête hors de l'eau comme je peux.

Un jour j'aurai les réponses, un jour je trouverai peut être un sens à ma vie, un jour je saurai savoir ou est ma destinée ou est le chemin tracé pour moi...

Pour le moment je vais seulement continuer d'être moi du mieux que je peux, ou tout du moins, cette poupée que la petite fille en moi dirige et manipule...
La audrey à l'intérieur personne ne la connait et personne ne la connaitra jamais car elle se cache instinctivement au plus profond de ce qu'elle montre et de ce qu'elle vous laisse voir...

Audrey n'est ni plus ni moins un personnage de livre, de film, une invention pour se protéger. Mon corps est seulement l'enveloppe d'une comédie que je joue à chaque instant pour essayer de ne pas souffrir, car des que la petite fille essaye de montrer le bout de son nez, elle a toujours été décue et malheureuse.

Ne m'en voulait pas de vous montrer seulement ce que je veux bien. C'est ma manière de me protéger, c'est ma carapace contre l'adversité.

Un jour la petite Audrey arrivera à prendre la place de celle que je suis aujourd'hui, je n'en doute pas ou tout du moins, je l'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos oeuvres qui viennent d'ailleurs.....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: Hors Rôle Player :: HRP (Hors rôle player) :: Humour + images-
Sauter vers: