Heaven Island


 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Maternité

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Maternité   Mar 11 Déc - 18:21

ambiance... pour L'accueillir!

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!
Madame Dacci voyons !
De Rossi ! Merde! Laissez moi mon nom de jeune fille!
Restez calme. Inutile d’hurler !
JE HURLE SI JE VEUX D’ABORD !
Très bien, mais vous vous contractez trop. Votre accouchement n’en sera que plus douloureux.
JE vais tuer Greg ! Vous m’entendez ? C’est SAAAAAA FAUUUUUUUUUUUTEEEUUUUHHH !!! J’aurais jamais du faire les 100 pas pour ce vaurien !!!
Pourtant les infirmières du bloc ont dit que vous étiez très inquiète.

Et voilà... Cette douleur... C'était reparti pour un tour. Toutes les 6 minutes? Que dalle, toutes les minutes oui! Et dire qu'elle avait trouvé le temps long en attendant que Greg sorte du bloc. Mais là...
Et l'autre bouffon qui allait bientôt lui parler météo en lui proposant de prendre le thé! Elle la veut cette péridurale.



Je m’en foaaaaaaaah ! ah ouh ouh ouuuuf… ah ouh ouh ouuuuuf !
Voilà respirez !
Je disais… Je m’en fous ! Je veux ma péridurale.
Voyons, vous ne voulez pas profiter de ce moment magique ?

Elle avait beau accoucher, Lu gardait des réflexes de base. Elle l’attrapa au col alors qu’il venait vérifier sa tension. Ils lui avaient collé des tas de trucs horribles, bruyants, stressants, collants, chiants… pas assez de vocabulaire pour pester. Toutes les langues qu’elle maîtrisait étaient employées à les pourrir.

Écoute moi bien le doc… Je sais pas d’où tu sors mais je crois que t’as pas bien capté la situation. J’ACCOUCHE !!

Elle lui avait hurlé dans l’oreille. Le pauvre homme venait sûrement de perdre un tympan.


Et je souuuuuffreeeeuh ! Et j’aime pas ça. Alors tu vas me chercher le périduraliseur ou le préposé aux seringues et tu lui dis de rappliquer ILLICO PRESTO ici. Et qu’il ne cherche même pas à me montrer l’aiguille ou je la lui planterai dans l’œil. Maintenant envois vite une infirmière. Deuxio : tu laisses rentrer ma famille. Sinon je te pose un contrat et sortira d’ici les deux pieds devant.
Madame j’ai l’habitude des menaces de femmes qui souffrent.
T’as pas encore compris ? T’as pas vu la famille dehors ?
Vous êtes nerveuse…
Connard ! Si t’allais accouché d’un melon par ton trou du cul, tu serais nerveux aussi ! Abruti ! Bref, je finis avant que ma petiote m’écartèle le ventre… Ma famille donc !
Non. Hors de question. Vous avez besoin de calme. Juste votre mari.

L’enfoiré. L’est jamais là quand il faut.

Il est pas là.
Il est où ?
J’en sais fichtre rien et…


Un flot de grossièreté sortit en même temps qu’une contraction. Si cet abruti continuait, il ne verrait jamais le bébé naître, elle lui claquerait le museau avant.

Snivi.
Qui ?
Snivi. Mon beau frère. Laissez le rentrer. Il a déjà eu trois enfants… et…

Ah… Y a-t-il pire douleur pour une femme que l’accouchement ? La question mérite débat. Lu n’en est pas à là. Elle a trop mal. Elle a l’impression qu’on lui arrache les entrailles. Elle a envie de hurler mais elle sent déjà ses forces diminuer. Elle transpire, elle a mal… Elle veut que ça finisse. En plus… Cette position… C’est d’un vulgaire… Exposée à la vue de tous… Un peu de pudeur aurait été le bienvenu.

Bon, tout va bien… Votre fille est en position… Une chance.


Une chance… elle réalisa… Elle accouchait avec un mois d’avance… Pas très bon pour un bébé… Elle réservait un drôle d’avenir à sa fille, dès le départ…

L’arrivée de Snivi coïncida avec celle de l’anesthésiste. Il fit le bilan avec l’obstétricien plus loin. Elle n’entendait rien.


Va écouter… Suis sure qu’ils me cachent quelque chose…

Trop tard, les voilà. La lueur dans ses yeux du médecin… De la jubilation… Pourquoi ?

Je suis désolé madame de Rossi. Mais votre col est déjà bien dilaté. Il est trop tard pour une péridurale.

Le salaud! ça l'amuse qu'elle gueule?! Il lui payerait lui aussi!

Hein ?

La panique.

Quoi ?

Pitié pas ça…


Ah non… NON NON NON !
Désolé… Mais si.
Puisque c’est comme ça !

Ni une ni deux, Lucrezia se retrouve assise… Puis propulsée en arrière à cause d’une contraction. À peine remise elle se rassoit et tente de se lever.


Vous… Vous faites quoi ?
Hors de question que j’accouche sans péridurale ! JAMAIS !
Mais c’est trop tard…
lu… Si tu tentes de sortir… Qui sait les conséquences pour ta fille… Rallonges toi… S’il te plait…
Non… S’il vous plait… j’ai trop mal…

Cet aveu de faiblesse… Jamais elle n’aurait été si capable d’avouer sauf en ce moment. La journée a été si éprouvante. Il est déjà 6h du matin. Elle veut dormir. Elle veut rentrer chez elle et se doucher. Elle veut se pelotonner contre Snivi. Elle veut être habillée… Elle veut… Tout sauf être maintenant…


Snivi prend sa main. Il lui murmure des mots doux. Elle ne les entend pas vraiment mais elle essaye d’être plus courageuse. Elle sert les dents… Ne pas trop crier… De toute façon elle a trop mal à la gorge.
Sers ma main… J’ai pris l’habitude… Sers… Rassure toi… Tu y arriveras…


Il caresse son front, enlève les mèches de cheveux, essuie les larmes de douleur. C’est Danny qui aurait dû être là. Mais elle n’y pensa pas tant que ça.

Elle crut mourir. Finalement, elle regretta la balle dans la tête. Ça avait été plus court. Et moins bruyant aussi.
Elle se laissa aller contre Snivi. On lui déposa une petite chose toute rouge et toute frippée qui poussait de petits cris. Ses doigts, si petits… Elle était si frêle. Ses mains, ses pieds… Ses cheveux noirs et bouclés déjà… elle était si petite. Si belle. Lucrezia se sentait si fière, comme si elle réussissait vraiment quelque chose pour la première fois.
Snivi la regardait, lui aussi les yeux embués de larmes. On laissa rentrer la famille. Mais Lu laissa glisser un


Merci…

Déjà la mère et la fille étaient assaillies…
Revenir en haut Aller en bas
Prudence Black
Modo Ange Dechu
Modo Ange Dechu
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 38
Date d'inscription : 24/09/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Fille de John Black, Copine d'Ahmon
Situation Profesionnelle:: Patronne du Angel's Cabaret, Riche héritière
Localisation sur l'ile:: Paradise Avenue

MessageSujet: Re: Maternité   Jeu 13 Déc - 12:15

Prue et Adriano entrèrent en même temps que la marée humaine venue féliciter la nouvelle mère.

Lu à la tête de toute les femmes qui viennent d'être maman. Malgré la fatigue et la douleur, elle semble sereine et comme illuminée de l'intérieur.

Quand viens son tour de féliciter la maman, Prue à les larmes aux yeux en voyant le tableau que forme la mère et la fille.

Alors comment se porte la maman ?
J'ai l'impression d'être passée sous un bus ...

Adriano se penche sur la petite fille et carresse sa joue veloutée du bout des doigts.

Tu as fait du bon boulot Lu ... Elle est magnifique ...
Avec la mère qu'elle a, rien d'étonnant !!!
Ce qu'il faut pas entendre !!!!
Ben quoi ???

Laissant la mère et l'enfant se reposer, Adriano et Prue se dirigèrent vers la porte.

Elle est superbe ...
Oui je trouve aussi et cela donne envie ...

Arrivés dans le couloir, Adriano prend Prue par la taille et lui murmure à l'oreille.

Aurais tu des envies de bébé ?
En regardant le bonheur de Lu, j'avoue que cela me tenterais bien ..
Faisont les choses dans l'ordre, d'abord le mariage et ensuite les bébés ok ?

Un grand sourire illumine le visage de Prue et elle l'embrasse doucement sur les lèvres.

Ok ...

Et il partent enlacés .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maternité   Ven 14 Déc - 14:10

Lucrezia tenait sa fille dans ses bras. Sa fille ? Que disait elle ? Son joyau, sa pierre précieuse, son trésor, son amour, sa vie, son âme. Elle la regardait, pensant ne jamais pouvoir se lasser de la contempler. Une perfection. Si petite, si sage. Si gentille aussi. Quatre jours et elle faisait déjà ses nuits. Lu se souvenait que sa sœur se plaignait d’avoir attendu huit mois pour Marco… Elle ne devait sans doute pas savoir comment s’y prendre avec ses enfants, ELLE.
Aujourd’hui, elle allait recevoir de la visite. Pru et Adriano étaient passés. Mais Snivi devait venir avec ses monstres.

Ma petite chérie… Mon petit trésor… Tu vas être sourde, je le crains. J’en suis désolée.

Avec toute l’attention du monde, Lucrezia déposa sa fille dans le lit. On frappa au même instant à la porte. Un homme d’une cinquantaine d’années fit son apparition. Homme grand, svelte, soigné, en costume trois pièces. Il détonnait face à Lu qui restait en peignoir pour le moment. Elle avait envie de se faire dorloter et de profiter de ces instants à l’abri du monde. Son étonnement dut être visible car l’homme s’empressa de se présenter.

Madame de Rossi. Je suis l’envoyé municipal pour la déclaration de naissance de votre enfant. Thomas Johnson.
Enchantée.

Lu lui décrocha un sourire resplendissant. Quand il s’agissait de sa fille, toute personne était la bienvenue.

Asseyez vous.
Bien, commençons voulez vous ?

Lu pinça les lèvres. Il ne faisait aucun compliment sur la beauté de sa fille. Il ne l’avait même pas regardé.

Quel nom de famille ? Le votre ou celui de votre mari ?


Lucrezia ouvrit plusieurs fois la bouche, ne sachant que répondre. Et puis… Saleté qui n’était pas venu depuis la naissance de sa fille.


De Rossi.

Votre mari ?
C’est une fille, c’est une De Rossi. Quant à mon mari, si vous en entendez parler, dites lui bien que sa fille est née.

Voilà… La moutarde lui montait au nez.

Bien… hum… prénoms ?
Leonora, Maria, Juliana.
Le père de l’enfant… Est il bien … hum … enfin... hum... votre mari ?

Encore une fois, la bouche de Lu s’ouvrit en grand. Il osait, il… han !!! Il OSAIT !!!

DEHORS !!!
Pardon ?
J’ai dit DEHORS !! Insinuer des choses pareilles devant une honnête femme, mariée de surcroît ! Que le Ciel vous maudisse ! Vous et votre descendance ! DEHORS !!

Un bras se tendit de façon théâtrale. L’homme recula et sortit vite fait.
Un nouveau contrat de toute évidence.
Lu éclata de rire après que la porte se fut refermée. Elle adorait terroriser son monde.

Elle se réinstalla confortablement sur son lit. Et puis… l’ennui la gagnait quand même un peu. Elle se leva, non sans des mimiques qui voulaient passer pour des grimaces, et s’habilla pour une fois. Elle prit sa fille dans ses bras.

Ma chérie, on va voir tonton Greg. Il serait temps.

Au moment où elle ouvrait la porte, le téléphone sonna. Quel était le couillon qui la dérangeait maintenant ?!

Elle décrocha, un peu amène.

Allo? Lucrezia??????? C'est Greg......

PTIN T'ES PAS GONFLEE JE SUIS EN TRAIN DE CREVER ET T'ES PAS FOUTUE DE LEVER TON GROS CUL POUR VENIR ME VOIR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le con ! Tout simplement le con ! Quoi dire d’autre. Il arrivait à saborder les surprises qu’on lui réservait. Cela nécessitait bien une réponse du cru.

ESPECE DE GRANDE FOLLASSE ! MON CUL RESTERA TOUJOURS PLUS BEAU QUE LE TIEN ! ET PUIS D’ABORD LA RAMENE PAS ! MA NIECE A FAILLI MOURIR ET J’AI ACCOUCHE PAR TAAAAAAAA FAUTE ! ALORS LA PROCHaINE FOIS TU CREVES EN SILEEEEENCE !


Lu raccrocha et consola sa fille, qui avait été réveillée par ses cris.

J’ai plus envie de le voir ce bouseux maintenant. On fait
quoi mon ange ?


Sa fille déjà se rendormait, apaisée par la voix de sa mère et les bercements. Elle cherchait encore son pouce et Lucrezia sentait les larmes monter.

Bon, Ok, on y va. Mais s’il me gonfle je le bute, d’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Jones
Ex-Admin Interne
Ex-Admin Interne
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Famille : niece de Stan Jefferson ; Mariée a Se7en ; Boursiere de la Bourse Vanzetti
Situation Profesionnelle:: interne en 2 eme année de medecine
Localisation sur l'ile:: en train de me marier a l'ambassade ou entrain d aider a accoucher Nikki

MessageSujet: Re: Maternité   Mer 24 Juin - 1:01

Une belle journée s’annonçait sur l’ile d’Heaven Island en ce début de mois de février. Dans le service de maternité du Heaven hospital, ce matin la joyeuse mélodie des pleurs et cris des nouveaux nés de moins de quatre jours accueillit Chloé qui sortait à peine de l’ascenseur. Le jeune interne revenait de son voyage de noce et reprenait d’un pas entrainant le début de sa garde de 24 heures. Pendant le quart d’heure que durait le trajet de chez elle et l’hôpital, elle avait reçut pas moins de quatre sms de son mari. Sourire aux lèvres, le regard rivé sur son téléphone, elle pianote une réponse … mots doux et promesse …



Bonjour la jeune mariée …

Chloé lève la tête et croise le regard d’une sage femme avec qui elle travaille depuis le début de son stage en obstétrique.

Bonjour Eva … je suis de garde avec toi ?

Oui pour le meilleur et surtout pour le pire dit Eva en riant

Tu me laisse le temps de me changer et je suis à toi pour 24h ….

Prend ton temps ma belle, Lydia viens de finir l’accouchement de la seule patiente qu’on a en salle …. Ethan est entrain de finir l’épisiotomie …

Dit lui que je le relève dans 5 min

Chloé disparait derrière la porte du vestiaire puis réapparait quelques minutes habillées du pyjama rose et de sa blouse blanche ou est brodé son nom de famille. Elle s’attache les cheveux … Elle fit un détour par la salle de repos et se sert une tasse de café.

Salut Chloé … tu m’en sers un …

Dure nuit ? dit-elle en versant le liquide ambre dans une tasse.

L’interne passe une main lasse sur ses traits fatigué avant de se saisir de la tasse café fumante …

M’en parle pas … deux césariennes … cinq accouchements…



Une heure plus tard Chloé finissait de faire la visite du service de maternité, examinant maman et bébé. Et s’attelait a mettre a jour les dossiers médicaux. Eva passa la tête par l’embrasure de la porte du bureau …

Chloé !! On a une patiente qui vient d’arriver…

L’interne fini sa phrase avant de redresser la tête

J’arrive … t’as le dossier ?

Oui..Tiens

La sage femme pose le dossier sur le bureau. Un sourire se dessine sur les lèvres de l’interne en médecine lorsqu’elle lut le nom du dossier. Une connaissance …
Revenir en haut Aller en bas
Niki
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 38
Localisation : fraichement arrivée d'Europe
Date d'inscription : 06/02/2008

Feuille de personnage
Affinités:: Greg Thorn
Situation Profesionnelle:: Actrice
Localisation sur l'ile:: au mariage de Chloé

MessageSujet: Re: Maternité   Jeu 25 Juin - 15:02

-35-

Musique

Niki arrivait à son neuvième mois de grossesse. Elle se sentait empotée dans tous ses gestes, ses déplacements étaient lents et éreintant, mais la joie qui la submergeait quand elle posait ses mains sur son ventre rond comme un ballon était indescriptible. Un bonheur qui du fond de ses entrailles lui donnait une envie de crier à qui voulait l'entendre que personne ne pouvait être plus heureuse qu'elle à cet instant après les coups du sort qu'elle avait vécu plus jeune.

Alors qu'elle emergeait du sommeil à cause de coups qui lui donnait comme des crampes, elle sentit deux mains vigoureuses se poser sur l'antre de leur bonheur à venir. Greg avait le don pour calmer leur progéniture rien qu'en caressant la demeure provisoire du fruit de leur amour. Niki passa amoureusement une main sur le visage de l'homme qui lui avait appris l'amour et leur regard se trouva empli chacun l'autre de promesses d'avenir et de bonheur à trois.

Niki s'étira le dos, puis passa les jambes par dessus lee lit puis mis ses mains en arrière pour se lever du lit.

Elle se mit de profil et tourna la tête vers l'homme qui partageait sa vie depuis de longs mois.

Me trouves-tu toujours aussi désirable alors que je suis sur le point d'exploser ?

Bien sur...

Il s'avança vers elle posa sa tête sur son ventre. Puis se releva un sourire malicieux sur les lèvres.

Je n'en ai que plus à aimer, ca c'est plus gros, ca aussi, ca aussi... Je suis un homme comblé...

Niki faussement boudeuse lui mit alors une tape sur la tête, avant de descendre. L'accouchement était prévu pour dans une semaine, mais elle savait que l'on ne contrôlait pas les dates de ce genre d'événement.

Depuis un mois Greg avait pris ses dispositions pour travailler de chez eux, mais honorait toujours ses présences au tribunal et ses rencontres dans son bureau avec ses clients. Ce matin il avait rendez-vous à neuf heure avec un important client et il ne pouvait se permettre de le repousser.

Il arriva dans la cuisine frais et impeccablement habillé comme au quotidien. Il prit la tasse de café que lui tendait la future mère de son enfant et alla le boire sur la terrasse en lisant le journal qu'il revevait tout les matins.

Pendant ce temps à ces côtés Niki prenait comme un rituel son petit déjeuner gorgé de fruits et autres aliments que l'on conseillait pour la santé d'un mère et de l'enfant porté. Quand il eut finit sa lecture il embrassa sa femme et s'éloigna avant de lui lancer comme à chaque fois qu'il devait la quitter.

Surtout attends moi.

Oui pas de souci je serre les jambes en t'attendant.

Dans un sourire des deux la porte sereferma sur Greg.

Niki vaqua à ses occupations,avec le personnel engagé par Greg elle n'avait qu'à prendre soin d'elle. Elle monta dans sa chambre pour mettre le maillot de bain femme enceinte avant d'aller faire quelques exercices dans l'eau de la piscine. Le gynécologue lui avait dit que c'était le meilleur excercice car l'enfant était dans l'eau comme dans le ventre de sa mère et que pour elle l'eau faisait élément de support et cela lui pesait donc moins sur le dos.

Elle entra dans l'eau, puis commença quelques étirements. Au bout d'un quart d'heure elle fut prise de violentes crampes, comme ca lui arrivait souvent. Elle sortit de l'eau pour s'allonger sur un transat et attendre que cela passe, mais ce n'était nullement des crampes. Elle appela Franck, l'angoisse sur son visage compris ce qui se passait.

Il appela en urgence l'hôpital pour faire venir une ambulance, puis essaya de joindre greg, et du finalement lui laisser un message....

L'ambulance arriva, et pris la jeune femme vêtu encore de son maillot et de son peignoir pour l'emmener à l'hôpital d'heaven.

Quand elle arriva la douleur des contractions lui déformait les traits du visage. Elle vit les infirmières s'affairer autour d'elle, et le visage du docteur arrivant à son niveau sembla l'apaiser.

C'est le grand jour aujourd'hui ?

On dirait bien, mais se sera peut être vous la prochaine.

Chloé lui fit un sourire mais ne laissa pas le temps à ses pensées de prendre le pas sur son professionnalisme.

On en est ou ?

Col dilaté à 8.

Bon bah on va l'emmener en salle de travail.

Niki attrapa alors le bras de Chloé.

Non je dois attendre Greg...

Niki on ne pourra peut être pas.

Et alors qu'on la déplaçait sur le brancard en direction de la prochaine étape de sa grossesse une voix tonitruante se fit entendre.

Il ne viendra pas au monde sans la présence de son père...

En deux enjambées il se retrouva au côté de celle qui l'aimait lui prit la main.

Nous fûmes deux à leur faire, nous serons ensemble pour lui faire voir le jour.

Une larme perla sur le visage de Niki, une larme symbole non pas de douleur ou de tristesse, mais de bonheur présent et futur.
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Jones
Ex-Admin Interne
Ex-Admin Interne
avatar

Nombre de messages : 733
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Famille : niece de Stan Jefferson ; Mariée a Se7en ; Boursiere de la Bourse Vanzetti
Situation Profesionnelle:: interne en 2 eme année de medecine
Localisation sur l'ile:: en train de me marier a l'ambassade ou entrain d aider a accoucher Nikki

MessageSujet: Re: Maternité   Dim 20 Sep - 23:52

81

A son arrivée dans la salle de travail Niki est patché et monitorée … Les Bips cardiaque foetal et maternel donnent le rythme a l’équipe de professionnel qui s’active dans la pièce au mur bleu … Une légère odeur de désinfectant se mélange a celle des produit pour Bébé … La Sage femme avec l’aide de Greg aide Niki a se déshabiller et revêtir une blouse d’hôpital … Une autre sage femme entre dans la pièce les bras chargé de paquet bleu et les dépose sur une table roulante en inox… puis entreprend de déballer stérilement le tout …. Chloé entre a son tour et s’approche de Niki et Greg … son visage est détendue et souriant …

Je viens de faire Biper le Dr Clark.. Il ne devrait pas tarder par contre il est trop tard pour une péridurale..

Alors que Niki allait répondre son visage se crispe par la douleur de la contraction qui arrive par vague. Elle tente de respirer comme on lui avait appris pendant les cours d’accouchements …

N’oublie de pas respirer ma chérie … comme les petits chiens dit Greg mi excité mi paniqué par la situation


Chloé esquisse un sourire a l’images des petits chiens … Elle soulève la blouse d’hôpital et place une main au dessus du ventre pour sentir l’intensité de la contraction …

Combien entre chaque contraction?
3 minutes dit le sage femme qui aide Nikkei mettre ses pieds dans les étriers de la table d’accouchement …
Non non 2 minutes et 30 secondes plus tôt intervient Greg …

Les sourcils blond de l’interne se froncent … Alors que les muscles se sont légèrement détendue en attendant la prochaine slaves de contraction , Chloé a un doute sur ce qu’elle est entrain d’ausculté … Elle fait le tour de la table d’accouchement et saisit le dossier médical … C’est écrit qu’a la dernière consultation le foetus était bien retourné mais pourtant a l’examen clinique tout montre le contraire …Le dossier atterrie sur la palliasse et Chloé se débarrasse de sa blouse blanche … Attrape l’échographe …

Nous allons faire une écho pour vérifier un détail …


Les équipes posent une regard interrogateur a l’interne qui badigeonne allégrement le ventre de Niki de gel d’écho … L’interne fait parcourir la sonde sur la peau distendue ….


Il y a un problème
dit Greg d’un ton inquiet tout en serrant fort la main de Niki qui
regarde l’écran d’échographe anxieuse avant qu’une nouvelle contraction
la paralyse de nouveau
……

Après réflexion Chloé se décide à répondre …

Votre enfant a décidé de montre ses fesses en premier voila tout …


Elle se tourne vers la sage femme qui estime l’avancement de travail …


Où en somme nous ?

Le col est effacé et dilaté au max …
Ok

Chloé se lave les mains et aidé par la sage femme enfile masque, casaque et gants… puis s’installe entre les jambes écarté de sa patiente sur la petit tabouret …

Écouté moi Niki a la prochaine contraction vous allez pousser de toutes vos forces … accompagnée la contraction … quant elle est finie n’oubliez pas de respirer calmement …

Un œil sur l’écran du minitorage fœtal, elle surveille l’apparition de signe de souffrance … majoré par une naissance par siège … Elle est concentré par ses gestes qu’elle entend vaguement les encouragements de Greg adressé a Niki… les courbes de l’écran qui mesure les contractions amplifie signe de l’arrivé imminente de contraction…

Niki il va falloir pousser !!!!

Chose auxquelles la future maman s’emploie de toute ses forces … la sensation ressemblait étrangement a celle qu’on a quant on va aux toilettes … Lui vient soudainement l’idée saugrenue qu’elle n’avait pas était ce matin … aux toilettes …

Chloé dégage les pieds qui font leurs apparitions et exerce une légère tractions pour accompagner le mouvement de la contraction … des fines gouttelette de sueur parsème son front … Des doutes concernant ses compétences l’assaillent .. Elle a avait assisté a de nombreux accouchement depuis de le début de son stage mais très peu en position de siège … surtout seule … Au fond d’elle, elle espère que le Dr Clark va bientôt lui débarquer pour donner un coup de main … mais ce dernier était accaparé pour une autre patiente au bloc opératoire …

C’est bien Niki … respiré profondément … a la prochaine faudra pousser encore plus fort …
Bordel que fout le docteur Clark pense l'interne
C’est bien mon amour …

Niki se contente d'hocher la tête … la sueur lui colle les cheveux, lui barrant le visage.. Greg d’un geste tendre lui dégage les cheveux …mais les contractions lui laissent peu de répit que déjà que cela recommence … Chloé place ses doigts le long des jambes potelé du bébé … c’est bientôt le premier moment délicat … le passage des hanches … Elle sent la contraction musculaire autour de ses doigts …

D’un mouvement elle dégage la hanche et effectue une nouvelle traction plus appuyer pour faire sortir l’enfant … d’un œil , elle regarde le rythme cardiaque de l’enfant … un ralentissement léger mais pas problématique pour l’instant … La prochaine contraction sera déterminant pour le passage des épaules … Niki est épuisé … L’interne l’encourage de ne pas abandonner …Greg se sent impuissant , donnerai tout que l’aider encore plus … La sage Femme pose est mains sur le ventre de Niki qui a diminuer d’un tiers …

Je vais appuyer quant la contraction arrivera …


Nouvelle contraction … rotation … une épaule de dégagé puis la deuxième … enfin la tête … Chloé tient l’enfant … Il a le teint bleuté légèrement … L’interne le tend a la sage femme qui l’emballe dans linge propre le temps que Chloé clampe le cordon et le coupe … une atmosphère de plomb s’abat sur la pièce.. Jusque la l’enfant n’a pas crié …


Libéré de son cordon, il est posé sur le plan de réanimation pédiatrique … Chloé s’arme de la sonde d’aspiration aussi grosse qu’une spaghetti et l’introduit dans les la bouche du nourrisson … qui se débat mais ne respire pas … Elle aspire et dégage les bronches … Le cri strident se fait entendre … un soulagement se fait entendre … et l’enfant rosit de seconde en seconde …

La porte de la salle s’ouvre …

Alors oui en sommes nous ? Demande le Dr Clark …

Un cris perce l'atmosphère de plomb qui planait avec l'arrivée de obstétricien. Chloé se retourne, tenant le nourrisson dans ses bras …

Nous en sommes où je présente leur enfant a Greg et Niki ….
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maternité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maternité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: Heaven Island (RP) :: Cité U :: Hôpital central Heaven Island-
Sauter vers: