Heaven Island


 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 une chambre d'hôtel....little Italy

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: une chambre d'hôtel....little Italy   Lun 3 Déc - 0:53

Auparavant restaurant de Pauli



http://www.deezer.com/track/38429

Ils étaient entrés dans la chambre, comme un jeune couple...silencieux.....
Une chambre simple dans un vieux bâtiment de Little Italy....
Un corridor mal éclairé.....une porte qui grince....

Juliana voulu appuyer sur l'interrupteur.....Yoon l'en empêcha....
Bientôt les lumières des néons de la devanture de l'hôtel flashèrent sur leur deux corps enlacés, mouvant lentement, sensuellement, contre le mur de la chambre....

Il ne faisait plus l'amour à une tigresse, mais à une femme douce, fragile, et féminine, dont les yeux tristes brillaient comme des pierres de lune....
Ils s'embrassèrent doucement, savourant à nouveau chaque minute volée à la vie.....comme si c'était la dernière fois....non...comme si c'était la première fois...

Yoon découvrait une autre femme, celle du resto Italien, différente de celle qui lui avait mis le couteau sous la gorge...
Une femme plus dure qu'elle ne le paraissait, dont les silences et les regards étaient des plus éloquents....un oiseau préférant la solitude à la douleur....

Yoon totalement bouleversé par les sentiments qu'il éprouvait pour elle, sentait le sol vaciller sous ses pieds à chacun de ses regards....à chacune de ses larmes...à sa façon de baisser les yeux et de rougir...
Il s'allongèrent sur le lit, et tandis qu'il faisait glisser la fermeture éclair de sa combinaison , les lumières des spots extérieurs rouges et verts se refletèrent sur ses seins doucement dévoilés et désserrés de leur carcan de cuir.....
Les cheveux étalés sur l'oreiller, elle l'aida à se deshabiller sans jamais le quitter des yeux....
Il se redressa, torse nu, ses muscles secs roulant sensuellement à chaque mouvement...il jeta sa veste au sol.....

Une respiration....deux...un murmure......sa bouche contre son oreille...le souffle de Juliana....ses baisers...son corps qui se cambrait sous lui, ondulant avec lenteur....le poussant vers un précipice.....détournant à jamais la ligne de sa vie.....sa ligne de conduite...son sens de l'honneur, et tous ces gardes fous qui avaient toujours fait de lui un homme réfléchi....

Alors qu'il entrait en elle, sans jamais la quitter des yeux....les flashs de ses souvenirs pulsés par le rythme des néons crépitèrent devant ses yeux comme un kaléïdoscope....
Sunny, claquant la porte de son bureau, les sourcils froncés...son père lui jetant le magazine au visage, le regard affligé de Moon.....


Il s'arrêta...
la voix rauque de Juliana le ramena à la réalité...

Yoon-Soo...que se passe-t-il?
Hébété il ouvrit de grands yeux...le miroir de sa vie se fracassant en un bruit de tonnerre suivi d' un silence rythmé par ses battements de coeur....
Le bruit de la vérité qui vous explose en pleine face.....celle d'une révélation, si simple.... qu'elle en devient terrible compte tenu des conséquences qui en découlent....


Yoon..
Posé sur ses deux mains entourant son visage d'ange....son regard noir d'abord perdu se mit à fixer celui du Phénix....
Je t'aime...c'est une catastrophe.....
Elle posa la main sur sa joue, il tourna le visage afin d'embrasser le bout de ses doigts....
Yoon-Soo....
Il se mit à mouvoir plus fort en elle, afin qu'elle se taise....il ne voulait pas entendre les phrases qu'elle lui avait déjà dites, quelques jours auparavant....

*Tu sais que j'aime Kim...ce n'est pas un sentiment qui disparaît en un claquement de doigts....*
*Tu dois obéir à ton père...*
*Je comprends...ne t'inquiète pas...*


Il s'accrochèrent l'un à l'autre, elle tourna son visage et les yeux clos, de fines larmes perlant au coin de ses paupières...

Avec colère, les dents serrées, il murmura....


Ne me dis pas que c'est impossible, rien n'est impossible tu entends ?????
Rien!!!!


Elle hurla alors foudroyée par un orgasme terrifiant, melé à une peine douloureuse...lui arrachant des larmes, qui baignèrent son visage magnifique...

Les larmes d'une femme dont la vie toute tracée depuis son enfance l'avait menée au centre d'un terrain dont l'enjeu était la vie, le pouvoir, et où l'amour n'était qu'un luxe....
Le seul luxe que son argent ne pouvait lui offrir....


Pour suivre Yoon-Soo
Pour suivre Juliana

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Young
Admin en cheffe - Mafia
Admin en cheffe - Mafia
Juliana Young

Nombre de messages : 1637
Age : 44
Localisation : Perdue dans les abysses de ma folie
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Affinités:: Veuve de Kim Young ; Maman de Jae-Min ; cousine du Gouverneur Lucrezia de Rossi
Situation Profesionnelle:: Capo di Tutti i Capi ...Grande cheffe de la Mafia sur l'île et côte Est US (retraitée)
Localisation sur l'ile:: Seodaemun-gu....Corée du Sud

MessageSujet: Re: une chambre d'hôtel....little Italy   Mer 7 Jan - 1:52

Juste avant



Ambiance

Tu peux partir….
Installée dans le canapé de l’hôtel, Juliana vient de prononcer ces mots de manière mécanique….
Sa voix sans timbre est effrayante….son regard est vide…sans aucune expression….la folie s’est de nouveau emparée de ce corps si mince…de ce visage d’ordinaire si doux….

Et toi ?
Moi ?
Elle esquisse un sourire las…ses yeux brillent de larmes contenues….sa voix cassée s’est affaiblie….
S’agit-il de Juliana ou de Joy ? Jane n’en a pas la moindre idée….elle observe le Phénix avec curiosité…semble de glace…par réflexe, vient de balayer quelques grains de poussière de la commode…

...Je dois réfléchir..j’ai besoin d’être seule…
Réfléchir….
Jane marche lentement…va se poster à la fenêtre qui donne sur une des rues principales de Little Italy…
Réfléchir à la manière avec laquelle tu vas te donner la mort ?
Le phénix grimace…prend une cigarette de son paquet….l’allume….puis dans un nuage de fumée….
Après tout…pourquoi me fatiguer…tu as un contrat à honorer pas vrai ?
Ses lèvres se pincent sur le filtre…le bout de la cigarette rougeoie …doucement les yeux de Joy s’étrécissent dans l’attente d’une réponse…
Jane noie son regard dans celui de l’autre jeune femme…

Qui croise le regard du Basilic meurt n’est-ce pas ?
Tu n’attends que ça n’est-ce pas ?
Joy ricane…avale une autre bouffée, provocante…sûre d’elle….
Je n’attends plus rien Jane…la vie m’a tout pris….
Et ton fils ?
Mon fils est en sécurité…c’est tout ce qui compte à présent….
Lâche…tu n’as donc rien compris à mon enseignement ?
Ton enseignement ?
Le phénix émet un petit rire cynique…puis se lève lentement afin de lui faire face…
Mais que m’as-tu appris sinon la froideur ?
Ses pas la conduisent au basilic, pour n’être plus qu’à quelques cm…
Dis-moi…en quoi suis-je lâche….je n’ai peur de rien….je ne crains ni la mort…ni la souffrance….
Tu as peur d’un enfant de 3ans….de son regard et de ses questions….tu as peur de le perdre au point de déléguer ton rôle de mère à une autre….
Joy se raidit….un imperceptible tremblement trahit son état de colère, sa voix devient sifflante, menaçante…
Qui es-tu pour me donner des leçons d’éducation Jane…toi qui n’a jamais eu d’enfant….toi qui n’en aura probablement jamais d’ailleurs….
Jane vient d’être piquée au vif.. et même si elle n’en a rien laissé paraître…une flamme victorieuse teinte les iris de Joy….
Ça fait mal n’est-ce pas ? Tu caches si bien tes sentiment…tu as été fabriquée et conditionnée pour ça….
…le Basilic….

Le phénix tourne lentement autour Jane….sa voix devient souffle, s’écoulant comme un poison lent et sirupeux….
…tu n’es rien d’autre….
Chacun de ses mots est pesé..son accent Italien roule doucement…chaud et doux comme le velours…
Au jour de ta mort….tu ne seras jamais que ce que les autres ont voulu que tu sois….
Joy s’arrête….juste derrière Jane qui le regard vide, sent le souffle chaud de l’autre jeune femme dans son cou….
Alors…entre nous….qui est la plus lâche des deux….celle qui fuit sa propre vie, où celle qui n’a jamais eu le cran de la vivre ?

_________________

N'oublies jamais QUI je suis Invité
Revenir en haut Aller en bas
jane pratt
Tueur Professionnel
Tueur Professionnel
jane pratt

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Affinités:: secrete.... trés dangereux a savoir
Situation Profesionnelle:: officielement fortune grace a des placements en bourse .... officieusement : le tueur a gage appellé
Localisation sur l'ile:: indeterminée

MessageSujet: Re: une chambre d'hôtel....little Italy   Ven 9 Jan - 17:54

ambiance


Le silence s’abat sur les deux femmes … Joy est dans l’attente d’une réponse a sa question mais comme à son habitude Jane se mure dans son silence.. Sans expression précise et imperturbable … il inutile de répondre au provocation selon elle … laisser libre court a ses sentiments … perdre le contrôle chose inconcevable pour le Basilic … oui , elle a été fabriqué et conditionnée mais le sommes nous ; tous pas un peu par notre environnement… familiale, sociaux culturelle …. Ne sont il pas ses sentiments qui l’on emmener a se trouver dans cette chambre d’hôtel au cœur de Little Italie avec le phénix lui-même … a faillir mourir noyer sans une intervention inopinée…

Un coup a la porte de la chambre trouble le silence… Toutes deux se retourne vers la porte puis se regarde…. Jane porte un doigt à sa bouche.. Joy hoche la tête légèrement … Chacune se déplace dans la pièce se saisissant de leur arme prête a une riposte éventuelle …. Joy se colle le long du mur et Jane pose la main sur la clenche de la porte alors que l’autre est le long de corps légèrement en arrière pour dissimuler son arme….

La porte s’ouvre sur un homme blanc la trentaine, barbe de trois jours… lunette noir visé sur le nez … Jane la reconnue et penche la tête légèrement vers le coté ou se trouve Joy … L’homme inspire profondément et hoche la tête puis fait un pas pour entrer alors que Jane s’écarte… A peine est il entrée que le canon d’une arme a feu est collé a sa tempe … Il lève les mains en signe de reddition et avance doucement… Jane referme la porte ….


T en a mit du temps

L’homme se met a rire … il trouve ça amusant pour quelque un qui n’a pas donner de nouvelle depuis 2 semaines…surtout que les dernières était pour demandé un point d’extra .. Chose qui n’augure rien de bon… Joy fronce les sourcils les regardant alternativement son arme toujours pointé sur l‘homme…


Tu as ce que je t ai demandé…

Oui dans la mallette dit il en tendant la mallette vers Jane mais tu pourrai s’il te plait …

Jane se saisit de la mallette …


Tu peux baisser ton arme … il y a rien a craindre…
Qui Est-ce ? Demande Joy sans pour autant baisser son arme …

Mon ange gardien…

Joy soupir tout en baissant son arme mais garde l’homme a l’œil …. Jane a poser la mallette sur la table et l’ouvre … feuillette le dossier qu’il contient … se retourne vers Alex qui n’a pas bougé d’un iota …


Tes informations sont sur …
Oui … sur …

Les regards des deux animaux mythique se croisent … Le dossier passe des mains de Jane a Joy ….

Il semblerait que tu es plus d’ami dans la triade que tu le soupçonnes…

Joy ouvre le dossier et parcourt les différents documents… Jane referme la mallette et se tourne vers son ami…

La voie est libre …

Sur le visage d’Alex se dessine un sourire …

Elle l’est d’après le petit génie….
Bien dans se cas allons y …

Alex sort en premier mais Jane s’attarde un instant … Joy lève les yeux du document …

Nos route se recroiserons peut être un jour

Peut être …

La jeune femme quitte la chambre pour disparaître de nouveau comme à son habitude … Le Contrat Phénix restera-t-il ainsi … un échec … seule l’avenir nous le dira….


Pour suivre Juliana
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une chambre d'hôtel....little Italy   

Revenir en haut Aller en bas
 
une chambre d'hôtel....little Italy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoleon in Italy (OSG)
» chambre secrète SPIRITU SANGUIS - RR forum 2
» Appart "Chambre d'exorcisme" de Centina
» La Chambre du Conseil Restreint
» La chambre à coucher d'Eva (Essential Red head)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: Heaven Island (RP) :: Les différents quartiers :: Little italie-
Sauter vers: